Avertir le modérateur

02/11/2007

Augmentation de salaire pour Sarkozy : +140%, frais de divorce jamais compris

Si, au mérite des services rendus à la Nation, le salarié de la République Nicolas Sarkozy bénéficie de 140% d’augmentation pour son salaire :

- Au mérite des services rendus à la Nation, les infirmières, entre autres, devraient bénéficier de 850% d’augmentation sur leur salaire.

- Dans la même logique, la croissance, c’est-à-dire l’un des objectifs fixés par son employeur (le peuple français) sera d’au moins 5% en 2007.

- Allons plus loin, puissamment porté par le résultat imposé au Chef de l’Etat de 140% de progrès dans notre quotidien : le nombre de chômeurs sera d’environ 2 millions (au lieu des 4,4 millions réels, estimés selon un mode de calcul non gouvernemental), le budget de l’Elysée triplera et les salariés du public et du privé bosseront jusqu’à 75 ans pour pouvoir bénéficier d’une demi-retraite.

- Sarkozy reste dans la droite logique de son slogan de campagne : « travailler plus pour gagner plus ». Ses heures de travail sont en effet plus importantes de 140% à celles de son prédécesseur. En même temps, bosser 2,5 fois plus que Chirac, c'est pas trop balaise à réussir…

- 140% après cinq mois d’exercice de son mandat, cela correspond, à la fin de l’année, à un nouveau réajustement de 700% (au regard des résultats obtenus en octobre : grèves, moral en berne, etc.). A ce rythme d’augmentation, et au terme des dix ans de pouvoir promis à Sarkozy, le petit Nicolas deviendra propriétaire du palais de l’Elysée et du fort de Brégançon. Ces lieux représentent en quelque sorte ses stock-options.

- Sarkozy se fera moins chambrer au prochain G8, puisque son salaire revient ainsi à peu près au niveau de ses collègues de travail. Pourvu qu’il ne se fasse pas provoquer par Poutine sur le nombre de têtes nucléaires de notre pays…

- En s’alignant sur le salaire de son Premier Ministre, Sarkozy pourrait aussi s’aligner sur sa discrétion. Exploitera-t-il ce Fil(l)on ?

- Son augmentation ne comprend pas la pension alimentaire pour le divorce, les frais de bouche, le loyer, les frais vestimentaires (short et baskets sont fournis par la Maison), les frais de vacances… mais pourquoi donc Cécilia est partie ?

Et vous, si l’augmentation de salaire était justifiée au mérite, que se passerait-il dans notre beau pays ?

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu