Avertir le modérateur

31/08/2007

Messmer et Chirac, Hollande et universités d’été du PS, jouets et aliments chinois, DSK et FMI, Dati au charbon et P. Haski (Rue 89) à Europe 1 : troubles ou fortuites coïncidences ?

L’actualité, est-elle constituée de coïncidences troublantes ou fortuites ?

Par exemple, lors de l’enterrement d’une personnalité (Cardinal Lustiger, Raymond Barre, Pierre Mesmer), est-ce troublant ou fortuit qu’à chaque fois Nicolas Sarkozy soit présent, et jamais Jacques Chirac, lequel l’a clairement soutenu lors de la dernière campagne présidentielle ?

Alors que la Chine représente une menace croissante et ressentie comme inexorable pour les fabricants français, est-ce un hasard si, coup sur coup, la conception de certains jouets et aliments chinois vient d’être remise en cause au niveau de la sécurité, sur deux sujets nous touchant de près : les enfants et notre corps ?

Quand les photos de François Hollande et de sa nouvelle compagne paraissent dans le « poubazine »1 Closer, est-ce que cela a un lien avec le fait que la plupart des ténors Socialistes « boycottent » (avec plus ou moins de subtilités) les prochaines universités d’été de leur - ? – parti politique, et avec l’affaiblissement du Premier Secrétaire ?

Tandis que les sondages auprès des électeurs de gauche (et non des sympathisants socialistes) placent pour la première fois DSK et Ségolène Royal au coude-à-coude, est-ce par un concours de circonstances formidable qu’un autre candidat dans la course à la tête du FMI apparaisse face à Strauss-Kahn, lequel, en cas de défaite, reviendrait "logiquement" à une conception plus nationale et socialiste de sa  carrière politique ?

Alors que les journaux « classiques » commencent (enfin) à parler des démissions à répétition dans le cabinet de Rachida Dati, la Garde des Sceaux, est-il providentiel – merveilleux, divin, judicieux : au choix ! - que l’on donne (enfin) la parole à Pierre Haski, l’un des fondateurs de Rue 89, pour une chronique bihebdomadaire sur Europe 1 ?

Certes, je suis en train de lire un bouquin passionnant, « Histoires secrètes de la Vème République », qui influe indiscutablement sur mes visions paranoïaques.

Mais vous, qui avait sans nul doute un regard plus « sain » sur l’actualité, avez-vous remarqué certaines coïncidences plus troublantes que fortuites ?

 

1 Contradiction inventée de « poubelle » et « magazine »

28/05/2007

Canard enchaîné, Jean-Michel Apathie, John Paul Lepers, Rue89 : les Derniers des Journalistes

Le journalisme serait en voie d’extinction. Une météorite appelée Sarkozy serait entrée en collision avec la Terre et les journalistes, en dinosaures de leur espèce, ne pourraient pas survivre encore très longtemps en raison du nuage de poussièresl’intense feu de fumée entretenu autour du programme UMP ? - soulevée par le choc susnommé.

Il ne s’agit évidemment là que d’une version romancée de la situation.

Malgré la secousse de la dernière Présidentielle dont les répliques ont tout de même mis hors d’état de lutte législative deux partis politiques français traditionnels -, le soleil de l’information brille toujours.

Pas seulement sur Internet, où les bloggueurs s’en donnent à cœur joie. Quelques êtres courageux entretiennent encore la flamme du Journaliste Inconnu.

Dans l’attente de ce jour glorieux où les F.F.I (Forces Françaises de l’Information) pourront quitter le maquis, j’ai décidé, à la manière d’un historien, de recenser les derniers êtres à plume porteurs du virus de la liberté d’expression.

C’est vrai, ces personnes disposant d’une conscience – de surcroît, tranquille – sont rares. Il est aujourd’hui effectivement plus reposant pour les journalistes de regarder l’actualité avec les culs-de-bouteille réglementaires, comme l’ont montré les derniers événements : nomination de l’ex-directeur adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy à la direction de TF1 (Laurent Solly), arrivée de journalistes éminents ayant couvert la dernière campagne présidentielle à l’Elysée et Matignon (Catherine Pégard - Le Point - et Myriam Lévy - Le Figaro -)…

Rue 89, Jean-Michel Apathie, John Paul Lepersil ne faut plus hésiter à citer les pointures, quand tant de personnes apprennent à rentrer dans leurs petits souliers… tout en vouloir paraître « marcher droit » - dans leurs bottes ou non.

J’entame donc ce tour d’horizon DES DERNIERS DES JOURNALISTES avec le modèle du genre, tant par la longévité que par la pertinence : le Canard Enchaîné.

Fondé sous un authentique déluge (de bombes, durant la Grande Guerre), ce journal satirique paraissant le mercredi peut tenir un véritable siège pour défendre l’information grâce à une idée simple : il n’est financé par aucune publicité. Inutile de chercher à lire cet hebdomadaire entre les lignes : il écrit noir sur blanc ce qu’il a à dire ! Avec une force redoutable. Les indiscrétions de la page 2, à elles seules, pourraient transformer n’importe quel spectateur assidu du Journal Télévisé de France 2 en un anarchiste de base !

Pour cette seule semaine, on y apprend qu’Alain Juppé, le nouveau Super-Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable ne néglige pas aucun moyen de Transport. En effet, le « meilleur d’entre nous » (dixit Chirac) viendrait de se débarrasser d’un croiseur qui rouillait sur les quais de Bordeaux avec, à son bord, 35 tonnes d’amiante. Il l’a refourgué à l’armée, dont on sait, depuis l’affaire du Clémenceau, avec quelle puissance de dégazage elle sait recyclée les poubelles de mer.

Autre information doucement sucrée, à prendre sans pincettes : Jacques Chirac, dont l’immunité présidentielle viendra à échéance le 17 juin prochain, disposerait de 45 millions d’euros sur un compte au Japon. Vous avez encore envie de rire (de vous-mêmes, puisque c’est avec l’argent des contribuables que toutes ces actions sont permises) ? Ok, on continue. Le nouveau Ministre des Affaires Etrangères est placé sous surveillance par Monsieur Sarkozy : il n’a pas choisi son directeur de cabinet (ni son adjoint), et ne peut nommer un ambassadeur sans l’aval de l’Elysée. Allez, une petite dernière, pour la route, en forme d’énigme : quel est le SEUL ministre que François Fillon ait véritablement choisi ? Oui, vous avez bien lu mon recopiage honteux du Canard Enchaîné : le SEUL. La réponse n’est pas vraiment à la gloire du Jogger en Second du Président : il s’agit de Roselyne Elisabeth Olympe Bachelot-Narquin. Même si j’ai spontanément envie de me souvenir de cette femme politique qu’en 1998, elle a plaidé à l'Assemblée Nationale en faveur du PACS, contre les membres de son propre groupe.

On pourrait ainsi dépouiller à l’infini Le Canard Enchaîné de son travail d’investigation. Ce dont se charge la presse traditionnelle du jeudi au mardi suivant… en manquant toutefois un peu trop souvent d’approfondir certains dossiers trop « chauds ».

Patience.

Il ne reste plus que deux jours à attendre avant la sortie du prochain Canard Enchaîné… Thanks God, it’s (soon) wenesday !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu