Avertir le modérateur

05/12/2007

Jean Sarkozy, RTT, Cavada, récompenses et dénonciations à Villiers-Le-Bel, regrets de Ségolène Royal, service obligatoire de Laporte : Quand Poutine donne l’exemple

Après les annonces de Nicolas Sarkozy, la CFDT craint que le rachat de RTT ne se substitue à des hausses de salaire. Ce syndicat promet un conflit majeur si on déroge aux 35 heures.

Si les RTT étaient définitivement supprimés :

- On ne s’étonnerait plus que le procès de Jean Sarkozy, ne soit renvoyé aux calendes grecques (fixées par le gouvernement au 25 juin 2008). Il est reproché au second fils du Président de la République d’avoir percuté l’arrière d’une BMW et de ne pas s’être arrêté. Accusé de « délit de fuite, défaut de maîtrise de son véhicule, non-respect des distances de sécurité et dégradation légère d’un bien appartenant à autrui », Monsieur Sarkozy ne serait-il pas un justiciable comme les autres ? Rassurons-nous, ne nous sommes pas dans une dictature : l’automobiliste, M’Hamed Bellouti, n’a pas été accusé d’avoir tiré sur les policiers à Villiers-Le-Bel…

- Cela permettrait de financer toujours plus de dénonciations anonymes et rémunérées à hauteur de plusieurs milliers d’euros, comme c’est actuellement le cas pour les violences à l’égard des policiers observées à Villiers-Le-Bel. Et de relancer le marché de la téléphonie mobile avec vidéo intégrée auprès des troisième, quatrième et cinquième âge.

- Ségolène Royal serait immédiatement enfermée pour incitation à la violence : elle aurait, en effet, affirmé hier sur TF1 vouloir désormais convaincre les personnes âgées de voter pour elle. Elle serait également poursuivie pour concurrence déloyale : les Vieux (dans leur tête) appartiennent à l’UMP.

- On oublierait Ingrid Betancourt puisque la France entière serait alors détenue en otage.

- On créerait un service obligatoire le dimanche : 10 heures par mois à donner à la communauté pour toute personne du deuxième âge – ceux qui peuvent travailler plus pour gagner plus, et qui n’ont pas voté en majorité pour l’actuel Président de la République. Après tout, pourquoi ne pas étendre l’idée de Bernard Laporte à ceux qui, grâce à la suppression bénie des RTT, auront retrouvé le (bon) goût d’oublier leur famille et leur bien-être pour se consacrer enfin pleinement à l’enrichissement des classes les plus riches ?

- Jean-Marie Cavada serait d’accord. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a rejoint l’UMP : pour être d’accord. Certes, il n’est pas d’accord avec lui-même, mais il est enfin d’accord avec des gens. L’absence de débat, ça lui manquait.

04/11/2007

Maud Fontenoy, refus d’entrer au gouvernement, Laporte, Bachelot : plus que du lourd à la Jeunesse et au Sport ?

Si Maud Fontenoy était entrée au gouvernement : 

- Elle aurait fait une belle triplette à la pétanque avec Roselyne Bachelot (qui pointe, surtout la nonchalance de son Secrétaire d’Etat aux Sports) et Bernard Laporte (qui tire, sur tout ce qui bouge… étant donné qu’il est toujours sur la défensive). Cela tomberait bien, car en France, on est en train de devenir champions du monde de boules. Enfin, champions du monde d’avoir les boules, après les bérézinas au rugby, au hand, au basket… et peut-être aussi au football, si l’Italie ne bat pas l’Ecosse ;-) 

- Elle aurait vaincu la malédiction de démâter à dix jours de l’arrivée. En effet, Maud est reconnue dans le monde du sport… pour une compétition sans intérêt : le tour du monde à contre-courant. En voile, chacun choisit le record du monde qu’il battra. Par exemple : le Tanger-Dakar en catamaran, par des vents de 36 nœuds maximum. Peu de bateaux tentant de battre ces records du monde si particuliers – d’autant plus particuliers qu’on ne déplace pas un bateau comme une Formule 1 -, tout le monde bat facilement son record du monde. Sauf Maud, qui trouve le moyen de démâter à dix jours de l’arrivée…

 - Elle aurait initié de nouvelles pratiques à contre-courant pour les jeunes : se faire payer pour un stage au moins 500 € par mois avant d’avoir effectué plus de six mois en entreprise, traverser à la rame le chemin entre Neuilly-sur-Seine et les banlieues difficiles… 

- L’équipe de Fillon aurait eu de l’allure. Les médias oseraient alors l’affronter et avoueraient les vraies informations : 63% des Français souhaitent un référendum sur le traité simplifié, qui remplace le projet de constitution européenne, selon un sondage commandé et publié par un journal britannique ; ou encore : suite à la grève des transports du 17 octobre, les conducteurs de train garderont bel et bien un régime spécial de retraite, comme l’a annoncé un seul média, France Inter Au fait, il n’y a aucun mérite à connaître ces vraies informations sur l’on est abonné à la newsletter de l’émission Arrêt sur Images.

- Cette candidate aux élections régionales en Ile-de-France sur la liste de l'UMP en 2004 pourrait se croire pistonnée. 

Et selon vous, si Maud Fontenoy était entrée au gouvernement, que se serait-il passé ?

08/10/2007

XV de France, Nouvelle-Zélande, Angleterre en demi-finale : vive les récidivistes en sport !

La récidive, en sport, est-elle répréhensible ? Après France-Ecosse, nous autres, chauvins, jugions que oui. Après la nouvelle victoire du XV de France sur les All Blacks samedi dernier, nous autres, supporters, pensons indubitablement qu’il faut accepter le risque de la récidive en sport.

Dans ces deux rencontres, tout a été affaire de minute. Une minute particulière. Celle où le match a basculé par deux fois, au même instant.

Pour les Bleus de Domenech, face à l’Ecosse, c’était la 65ème minute. Une minute de cauchemar, à l’aller, comme au retour. Une seule occasion de but pour les Ecossais, et un but. Nos voisins britanniques verront ainsi récompensées leur solidarité et leur discipline durant chacun des deux matchs.

Pour les Bleus de Laporte, face à la Nouvelle-Zélande, c’était la 45ème minute. Une minute de rêve, en 1999 comme samedi dernier. Le XV de France est à nouveau mené de deux essais transformés (ou presque). Jauzion et les siens reviennent au score. Et marqueront par la suite un essai à chacune de leurs occasions. En faisant preuve de solidarité et de discipline.

Résultat : samedi prochain, la France sera en fête pour rencontrer l’Angleterre en demi-finale de la Coupe du Monde, une équipe qu’elle vient de battre deux fois en matchs de préparation. Pour une nouvelle récidive ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu