Avertir le modérateur

02/10/2007

Jospin, Heures Supplémentaires, Delanoë, Ségolène Royal et L’Impasse : Lionel a milité en faveur du nécessaire rassemblement, pas d’une division fatale !

Froid. Lionel Jospin est un être froid. Et lucide. Pas extralucide (dixit le 21 avril). Certes, translucide (la lumière passe à travers, mais en ressort brisée, sous forme d’ombre).

J’ai critiqué sévèrement l’intervention de l’ancien Premier Ministre, qui restera dans l’Histoire comme celui qui a porté Le Pen au second tour des Présidentielles dans le Pays des droits de l’Homme. Dans sa forme. Avant d’en connaître le fond.

Je viens de terminer son livre « L’Impasse ».

Cette œuvre est traitée froidement (on ne se refait pas), mais il ne lui manquait que la chaleur humaine des propos de François Bayrou dans « Projet d’espoir » pour toucher les gens de gauche. Car l'intelligence des propos ne manque pas.

Force est en effet de constater qu’au travers de ses critiques sévères, loin d’être aussi caricaturales que les premiers extraits de presse « lâchés » dans Libération, et indubitablement assaisonnées à l’encontre de Ségolène Royal, Jospin appelle clairement au rassemblement de toutes les forces de gauche. En définissant intelligemment ce que « être de gauche » veut dire aujourd’hui, dans un monde qui se déterminera sans doute dans les prochaines années jusqu’à la fin des années pétrole.

Son analyse de la situation actuelle pose, en filigrane, trois questions fondamentales :

- A quoi ressemble, concrètement, une alternative à Sarkozy ? En ce moment, par exemple, Jospin explique clairement sa position sur la réforme des heures supplémentaires. En ce sens, j'attends avec impatience des propositions de Ségolène Royal, dans son livre. L'heure médiatique est terminée, n'attendons pas cinq ans supplémentaires avant d'avancer un projet de société alternatif...

- Pourquoi, alors que le Grand Soir n’est plus qu’une utopie, n’existe-t-il pas dans ce pays un grand parti de gauche, emmenant Verts, Communistes, « Besancenotistes », « Bayroutistes » de circonstance et Socialistes sincèrement rénovateurs dans un élan commun ?

- Pourquoi Ségolène Royal, Bertrand Delanoë et des autres prétendants à la tête du Parti Socialiste n’unissent-ils pas leur force au service de la Nation , si ce n’est pour défendre leur intérêt personnel ?

Et vous, que répondriez-vous à ces interrogations ?

29/09/2007

Royal, Fillon, Juppé, Claude Chirac, Cécilia Sarkozy et Monsieur, Eric Besson, Jospin, Hollande Laporte, Aulas et OL : Linfonaute, le top TEN

 Après sept mois et demi d’existence, L’Infonaute a déjà accueilli plus de 80 000 visiteurs, plus de 250 notes et 450 commentaires… mais quels sont les sujets qui vous ont le plus passionnés ?

Voici donc le Top 10 des plus fortes influences sur L’Infonaute :

 

1er. 19 juin 2007 : au lendemain du second tour des législatives, l’actualité est chargée : le gouvernement est définitivement formé, et la séparation de cœur entre Royal et Hollande est officialisée.

Hollande, Royal et le PS : quelle était la séparation… des pouvoirs ?

Composition gouvernement Fillon II : Bockel, Amara, Laporte, Borloo, Yade, Wauquiez… le Mercato s’est terminé mardi midi.

5906 visiteurs

 

2ème. 15 juin 2007 : c’est chaud pour le super Ministre de l’Environnement dans sa bonne ville de Bordeaux. L’Infonaute ose la question qui tue : peut-il se balader à vélo comme un écolo modèle et se compromettre sur les OGM ?

Environnement, Juppé à vélo : ce nouveau logo du développement durable pourrait être retiré dès dimanche, après les législatives à Bordeaux

5814 visiteurs

 

3ème. 6 septembre : Claude Chirac est menacée par une histoire vieille de 14 ans. Une découverte inopinée ?

Claude Chirac en justice : après De Villepin, et en attendant le Grand Jacques, c’est à son tour de d’être dans le collimateur. De qui ?

5210 visiteurs

 

4ème. 16 juin 2007 : Eric Besson s’explique sur ses choix… dans Gala. A la veille du second tour des législatives…

Eric Besson dans « Gala » : Pose combat ?

3635 visiteurs

 

5ème. 5 septembre 2007 : le Président de la République écrit aux enseignants. Cette première soulève, comme toujours (systématiquement ?) en France, une réaction immédiate de la part des membres de l’Education Nationale…

Sarkozy, refondation de l’école, lettre aux enseignants : un cours ou une claque magistral(e) ?

3156 visiteurs

 

6ème. 12 juin 2007 : la TVA sociale mobilise… la protestation sociale. La gaffe de Borloo est un moment de rafraîchissement durant la campagne des législatives particulièrement puissant, comme en aurait bien besoin la Terre en ce moment…

TVA sociale : Fillon et Sarkozy réinventent l’usage de l’adjectif. A quand l’impôt bienfaisant et régénérateur ?

2881 visiteurs

 

7ème. 17 septembre 2007 : Lionel Jospin n’est pas mort, mais il hante la politique à nouveau. Son dernier livre est le premier meurtre politique avec préméditation…

Delanoe et Jospin : le pilote et le frein à main. Quand Yoyo assassine Ségolène Royal dans L’impasse…

2666 visiteurs

 

8ème. 16 août 2007 : Cécilia Sarkozy a droit à une vie privée. Elle n’est pas tenue de « jouer un rôle », « tenir un rang », ou à d’autres obligations d’un autre temps ou d’une autre classe. En revanche, elle ne doit pas parasiter l’action du Président de la République…

Cécilia Sarkozy : premier drame ou première Dame de France ? La crise boursière, serait-elle secondaire par rapport aux crises de shopping de l’épouse de Nicolas S., Président de la République Française ?

2064 visiteurs

 

9ème. 14 août 2007 : le président Aulas se met une fois de plus en avant pour protéger ses joueurs…

OL, Aulas, Cris, Toulouse, Thuram et transferts : pourquoi le président de l’Olympique Lyonnais devrait cesser de jouer la pleureuse

1733 visiteurs

10ème. 10 septembre 2007 : le XV de France a perdu le match d’ouverture de la Coupe du Monde de rugby. L’omniprésence des médias dans les vestiaires avait déjà porté préjudice aux Bleus de Lemerre en 2002…

XV de France, Bernard Laporte : après la défaite contre l’Argentine, faut-il laisser TF1 perturber la préparation des Bleus ?

1309 visiteurs

24/09/2007

Fillon, faillite, De Villepin, Jospin et Bayrou : sortir de l’impasse insupportable des Trente Piteuses ?

La faillite, nous voilà !

Tel est le cri d’assaut de Fillon qui, tel un petit soldat Américain répondant à Lafayette, joue le petit soldat de Sarkozy, le fidèle second de Bush.

Que de cris de guerre en ce moment, dans les couloirs du gouvernement… on se croirait au Pentagone à la plus belle époque du complexe militaro-industriel !

Après Kouchner qui se déclare pour la guerre en Iran en cas de besoin (encore une déclaration… d’amour aux Américains), c’est au tour du Premier Ministre de déclencher une guerre civile. Civile au sens « feutré » du terme.

Cette nouvelle guerre des mots n’agite en effet que le microcosme politique. De Villepin, Jospin et Bayrou sont montés au créneau. On s’attaque à une forteresse, mais c’est tout le pays qui est danger.

Croissance en berne, moral de la base affecté par les 15 milliards d’euros de cadeaux accordés aux plus riches… Une fois plus, la technique de diversion a bien fonctionné. On ne s’attaque pas aux vrais problèmes de la France :

- pourquoi les salariés sont, dans leur extrême majorité, totalement démotivés dans leur travail, c’est-à-dire le lieu où les gens « normaux » passent la moitié de leur existence ? Intéresser les salariés au bénéfice des entreprises, est-ce si compliqué ?

- pourquoi ne croire qu’au climat de peur pour résoudre les problèmes d’immigration ? Si l’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, ne peut-on pas intervenir pacifiquement dans le cadre du co-développement ?

- pourquoi agir en permanence comme si la Droite était revenue au pouvoir après douze d’absence ? Pourquoi le Président de la République n’assume-t-il pas ses erreurs comme ses nouveaux choix ?

Certes, suggérer la possibilité d’une guerre, c’est génial : cette seule idée fout tellement la trouille aux gens que cela leur évite de réfléchir.

Fillon peut tranquillement gloser sur la faillite de la France. Et insinuer qu’aux Trente Glorieuses ont succédé les Trente Piteuses.

Mais est-ce que ses déclarations rocambolesques de Sainte-Nitouche sont au niveau du Devoir qui attend son gouvernement durant l’année en cours ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu