Avertir le modérateur

20/06/2007

Bockel et Amara : le Haro « mytho » de la Gauche ; Chatel et Kosciusko-Morizet font entrer le bon sens au gouvernement

En psychologie, la mythomanie est une tendance au mensonge pouvant aller jusqu'à altérer durablement la vie sociale. Il a été observé que le mythomane ment souvent parce qu'il craint la réaction (de dévalorisation, par exemple) qu'entraînerait l'aveu de la réalité. L'aveu étant souvent ou presque toujours accompagné de réactions négatives de l'entourage, la mythomanie tend à s'auto-entretenir.

C’était ma séquence : « les gens de gauche parlent aux partis de gauche (et d’ailleurs) ». Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé n’est pas que fortuite.

En effet, il s’agirait, pour la Gauche, de ne pas arrêter hurler « Haro ! » sur tout ce qui bouge à Droite. Ce tir automatique fatigue mes arrière-pensées. Pourquoi crier « à la trahison / exclusion ! » au lieu de préférer se réjouir que le talent de deux personnalités de gauche, Jean-Marie Bockel et Fadela Amara, s’avère apparemment indispensable à la réussite du gouvernement Fillon ?

Au lieu de faire une obstruction systématique, il serait bon de comprendre à la fois le succès du Mouvement Démocratique (MoDem) – plus de 75 000 pré-adhésions – (lequel préconise la réflexion, proposition politique par proposition politique, contre l'opposition systématique) et celui de l’offensive ciblée de Laurent Fabius contre Monsieur Borloo sur la TVA Sociale.

Cibler, toujours cibler.

En matière de frappe chirurgicale, on constate tout de même des progrès. Ainsi, Stéphane Le Foll (PS) a visé juste quand il a affirmé que la réception de Jean-Marie Le Pen à l’Elysée par Nicolas Sarkozy suscitait « l’étonnement » du PS. Cette stupéfaction est compréhensible quand elle s'accompagne du refus de recevoir le parti des Verts, entrés à l’Assemblée Nationale avec 4 représentants, représentés au Sénat et particulièrement présents au Parlement Européen en tant que cinquième groupe de députés. D’autant que ces entrevues avec les principaux représentants des partis politiques français ont lieu dans l’optique de la discussion d’un Mini-Traité Européen. (1)

Dans le même ordre d’idées, ou plus exactement, du copie d’idées brillamment initié par Nicolas Sarkozy durant sa campagne présidentielle – reprendre les idées du camp adverse à son compte -, la Gauche pourrait applaudir – d’une seule main, si ça leur fait trop mal… – les bonnes initiatives du Président de la République.

Par exemple, comment tout citoyen, sensible à son pouvoir d’achat et donc à la valeur réelle de ce qu’il consomme, ne peut se satisfaire de l’arrivée au gouvernement de Luc Chatel comme secrétaire d'Etat à la Consommation et au Tourisme. Ce jeune parlementaire a milité, en particulier, pour que les consommateurs français puissent introduire des recours collectifs devant les tribunaux comme cela se pratique aux Etats-Unis. Un projet de loi, sur ces redoutables Class actions, présenté en 2006, avait été retiré au dernier moment. Son retour devant les députés signifierait que les entreprises (banques, fournisseurs d’accès, opérateurs téléphoniques, etc.) ne pourraient plus « profiter / abuser / arnaquer » individuellement (de) leurs clients sans risquer des « actions de groupe » (Class actions) qui pourrait leur coûter très chers. Alléchant, non ?

De même, Nathalie Kosciusko-Morizet a bataillé, en dépit de l'opposition de nombre de parlementaires UMP, pour inscrire le principe de précaution dans la Constitution. « Voilà une idée qu’elle est bonne ! », comme disait un motard malheureusement imprudent, qui nous aurait bien éclairé sur les absurdités de notre temps.

Si la Gauche ne veut pas altérer durablement sa compréhension de la vie sociale telle que la ressentent ses concitoyens, parce qu’elle craint une réaction négative de ses électeurs potentiels, et si la Gauche ne désire pas ainsi s’auto-entretenir dans la mythomanie, il serait bon que la Gauche parvienne à reconnaître ses qualités à la Droite. Ce sera toujours ça de pris sur le MoDem, comme disait ma Grand-Mère ! Ah, Michel, tu nous manques… comme disait le Claude : « Quand bien même, si tu revenais, je crois bien, que rien n’y ferai… »

Et vous, que pensez-vous de ces railleries « bisque-bisque rage » à répétition de la Gauche ?

(1) Depuis la mise en ligne de ce billet, Monsieur Sarkozy a accepté de recevoir les Verts le jeudi 21. Pourtant, il n'est pas inscrit à la newsletter de Linfonaute ; ou alors, sous un pseudo... même si agir de manièrenon remarquée n'est pas son genre...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu