Avertir le modérateur

05/12/2007

Jean Sarkozy, RTT, Cavada, récompenses et dénonciations à Villiers-Le-Bel, regrets de Ségolène Royal, service obligatoire de Laporte : Quand Poutine donne l’exemple

Après les annonces de Nicolas Sarkozy, la CFDT craint que le rachat de RTT ne se substitue à des hausses de salaire. Ce syndicat promet un conflit majeur si on déroge aux 35 heures.

Si les RTT étaient définitivement supprimés :

- On ne s’étonnerait plus que le procès de Jean Sarkozy, ne soit renvoyé aux calendes grecques (fixées par le gouvernement au 25 juin 2008). Il est reproché au second fils du Président de la République d’avoir percuté l’arrière d’une BMW et de ne pas s’être arrêté. Accusé de « délit de fuite, défaut de maîtrise de son véhicule, non-respect des distances de sécurité et dégradation légère d’un bien appartenant à autrui », Monsieur Sarkozy ne serait-il pas un justiciable comme les autres ? Rassurons-nous, ne nous sommes pas dans une dictature : l’automobiliste, M’Hamed Bellouti, n’a pas été accusé d’avoir tiré sur les policiers à Villiers-Le-Bel…

- Cela permettrait de financer toujours plus de dénonciations anonymes et rémunérées à hauteur de plusieurs milliers d’euros, comme c’est actuellement le cas pour les violences à l’égard des policiers observées à Villiers-Le-Bel. Et de relancer le marché de la téléphonie mobile avec vidéo intégrée auprès des troisième, quatrième et cinquième âge.

- Ségolène Royal serait immédiatement enfermée pour incitation à la violence : elle aurait, en effet, affirmé hier sur TF1 vouloir désormais convaincre les personnes âgées de voter pour elle. Elle serait également poursuivie pour concurrence déloyale : les Vieux (dans leur tête) appartiennent à l’UMP.

- On oublierait Ingrid Betancourt puisque la France entière serait alors détenue en otage.

- On créerait un service obligatoire le dimanche : 10 heures par mois à donner à la communauté pour toute personne du deuxième âge – ceux qui peuvent travailler plus pour gagner plus, et qui n’ont pas voté en majorité pour l’actuel Président de la République. Après tout, pourquoi ne pas étendre l’idée de Bernard Laporte à ceux qui, grâce à la suppression bénie des RTT, auront retrouvé le (bon) goût d’oublier leur famille et leur bien-être pour se consacrer enfin pleinement à l’enrichissement des classes les plus riches ?

- Jean-Marie Cavada serait d’accord. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a rejoint l’UMP : pour être d’accord. Certes, il n’est pas d’accord avec lui-même, mais il est enfin d’accord avec des gens. L’absence de débat, ça lui manquait.

01/12/2007

Bayrou, Ségolène Royal, Nicolas et Cécilia Sarkozy, François Hollande, Cavada, Premier Ministre : et si les rôles avaient été intervertis ?

Si François Bayrou avait ouvertement accepté d’être Premier Ministre de Ségolène Royal :

- On ne prêterait qu’une aventure à Nicolas Sarkozy : Cécilia. L’ancien candidat à la Présidentielle 2007 vivrait heureux au fin fond dans un pavillon de banlieue aux Etats-Unis. Il n’en aurait que faire des retards répétés et inexpliqués clairement de Cécilia chaque soir. Il serait en effet déjà un ami proche de la jeune et jolie correspondante locale d’un journal américain. Et lui enseignerait, à coup de « je n’ai pas été non élu pour ne rien faire », toutes les subtilités de la langue de bois française, mains à l’appui.

- Il ne manquerait pas le rendez-vous politique « Dimanche Plus » de Canal+, la seule chaîne indépendante du PAF. Il fantasmerait, comme nous tous, sur la vertigineuse hauteur de talons aiguille de sa présentatrice. Du haut de cette attitude sexy, vingt siècles de domination féminine vous contemplent, radoteraient-ils à ces derniers fidèles Grognards… en priant chaque soir Sainte-Hélène, la (vraiment nulle) gardienne des anciens Grands exilés.

- Il pesterait contre le Lobby des Glandeurs, après chaque intervention de la Présidente de la République.

- Jean-Marie Cavada serait Ministre de l’Intérieur, de l’Economie, du Budget et de l’Environnement. Cet habile négociateur aurait obtenu ces postes en échange de ne pas se présenter aux municipales dans le Cantal.

- Sans jouer de ses liens privilégiés avec Jean-Marie Cavada, Nicolas Sarkozy dirigerait toujours le Ministère de l’Intérieur, où il a été élu à vie.

- Rachida Dati vivrait cachée dans la cave du pavillon de Nicolas, planquée sous une bâche de bateau. Et ne se séparerait jamais d’une poupée vaudou à l’effigie de Rama Yade.

- Ségolène Royal et François Hollande seraient toujours ensemble.

- François Bayrou déposerait sa 17ème demande de démission de son Poste de 1er Ministre. Il l’évoquerait publiquement devant le congrès du MoDem l’intronisant à la tête du Parti, et commencerait une grève du Foie Gras sans limitation de durée (fêtes de Noël excluses).

- Les Français n’auraient pas le sentiment d’être pris pour des mômes sermonnés en raison de leur laxisme après chaque intervention du Président de la République.

Et selon vous, si Ségolène était Présidente, François 1er Ministre et François II, 1er secrétaire à vie du Parti Socialiste, que se passerait-il ?

 

29/11/2007

Cavada, Lagarde, Neuilly, Sarkozy, municipales 2008 : Monsieur Loyal a tout compris du cirque politique

Si Jean-Marie Cavada était l’homme loyal et honnête conforme à l’image que tout le monde garde de lui, à la présentation de l’excellente émission « La Marche du Siècle » :

- Il n’aurait pas négocié, à un prix imbattable, la tête de liste UMP du XIIème arrondissement de Paris aux côtés de Christine Lagarde. Pour la Ministre de l’Economie, ce choix est une évidence, puisque cet arrondissement, relativement plat, est propice à l’application de sa plus belle initiative politique : se mettre au vélo pour lutter à elle seule contre les hausses du pétrole. Quant à l’ancien présentateur de télévision, il a accepté, sur la demande de Nicolas Sarkozy, de ne présenter une liste MoDem à Neuilly-sur-Seine, pour ne pas parasiter la candidature de David Martinon, porte-parole de l’Elysée. En échange, Cavada a obtenu la promesse d’un poste ministériel, ou une position éligible sur la liste UMP aux Européennes. Monsieur Loyal a décidemment tout compris du cirque politique !

- Il ne saluerait pas l’action du Président de la République qui a toujours le chic de recevoir les familles des victimes (comme pour l’accident mortel de Villiers-Le-Bel) et refuse tout aussi systématiquement le choc de se rendre sur place, en banlieue. Le leitmotiv de Cavada pour rejoindre l’UMP, c’est agir en politique, plutôt que de parler. Or, son mentor, Nicolas, parle beaucoup, et les effets de sa politique se font attendre. C’est sans doute la Marche du Nouveau Siècle : le XXIème siècle ne sera QUE spirituel ou ne sera pas.

- Il ne sous-entendrait pas que Bayrou ne pense en fait qu’à son destin personnel. Quelqu’un de vrai ne se défausse jamais sur les autres.

- C’est une constatation qui manquerait de classe. C’est comme si Nicolas Sarkozy avait une aventure avec Lolo Ferrari.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu