Avertir le modérateur

09/11/2007

Belgique, Flamands, Wallons, partition de Bruxelles : une histoire belge ou européenne ?

Si la Belgique disparaissait de la carte européenne dans les prochaines semaines :

- La Communauté Européenne ne passerait pas à 28 membres. Le Pays Flamand deviendrait un village gaulois, totalement indépendant, au cœur du Vieux Continent. Dans cinq ans, les Russes auront fait de cet état un satellite de leur empire et ils y installeront des missiles courte portée. Peut-être que nous n’aurons plus rien à craindre de Poutine d’ici là. La 3ème Guerre Mondiale, rondement menée sous l’impulsion de George W. Bush, nous aura généreusement privés de ce déplaisir.

- Les histoires belges ne feraient plus rire personne. Sauf les Flamands.

- Le Roi des Belges, Albert II, qui vient d’appeler à la paix des braves entre les communautés francophones et néerlandophones, serait mort écrasé contre un pilier, dans un tunnel proche d’un Pont de Là-bas. Dix ans après, la justice conclura à un accident, mais le doute subsistera dans l’esprit des Belges sur l’existence d’un complot. En effet, pourquoi assassiner Albert II alors qu’il n’est jamais apparu dans un magazine people ?

- Johnny Halliday ne reviendrait pas payer ses impôts en France.

- Bruxelles, l’une des trois capitales de l’Europe, serait partitionné comme Berlin en 1945. Et Check Point Charlie serait situé dans les bâtiments des institutions européennes…

Et selon vous, que se passerait-il si la Belgique n’existait plus ?


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu