Avertir le modérateur

25/09/2007

Grève SNCF du 18 octobre, régimes spéciaux : syndicats et partis de gauche main dans la main… la ronde enfantine est repartie ?

Grève à tout crin, ça craint. Ce proverbe n’est pas homologué par l’Académie Française. Et pour cause : cette Coupole est pleine, bourrée à craquer de fonctionnaires. D’inutiles fonctionnaires ?

Avec l’annonce de la grève SNCF pour le 18 octobre prochain, la bataille du rail a repris. Mais est-ce bien un acte de Résistance ?

L’opposition systématique est une façon désespérante d’agir.

Nicolas Sarkozy tente de réformer la France. Il a raison : autant de richesses si peu partagées, c’est une incongruité qui ne doit plus perdurer.

C’est le devoir du Président de la République de parvenir à cet objectif. En respectant l’équité des chances. Aussi bien pour les victimes d’Alzheimer que les tenants de la Mémoire Collective. Aussi bien pour les bénéficiaires des Trente Glorieuses que pour les futurs légataires d’une Terre secouée par le réchauffement climatique. Aussi bien pour ceux qui raisonnent comme à l’âge de Pierre que pour ceux qui sentent déjà résonner en eux l’âge du Carbone. Aussi bien pour les propriétaires du dernier étage que pour les locataires de la rue.

C’est aussi Notre Devoir à tous d’y participer.

C’est pourquoi déclencher la grève avant même le début des négociations est néfaste pour le respect de l’équité des chances. Se donner systématiquement la main entre « gens de gauche » pour défiler contre les vraies audaces d’un gouvernement est digne d’une ronde enfantine.

Je ne parle pas d’« égalité » des chances, mais d’« équité »des chances.

Rien ne doit être attribué d’avance, sans condition. C’est la porte ouverte à toutes les faillites. Celle d’un gouvernement, comprise.

Toutes les règles de redistribution des richesses doivent être fondées sur  le principe du « gagnant-gagnant ». Chacun d’entre nous, aussi pauvre et faible soit-il, peut faire don de soi. Ou a fait don de soi. Ou pourra faire don se soi.

Nicolas Sarkozy a donc aussi droit à l’équité des chances. Il ne faut pas le sanctionner avant qu’il ne puisse agir.

Une grève est toujours une menace pour la démocratie si elle est utilisée à mauvais escient. Car cette arme des « pauvres », qui a permis l'acquisition de tant de droits sociaux, perdrait ainsi sa puissance. Et en dehors de la grève massive, de quels moyens dispose le peuple pour résister à de réels faux-pas d’un gouvernement ?

 

24/09/2007

Fillon, faillite, De Villepin, Jospin et Bayrou : sortir de l’impasse insupportable des Trente Piteuses ?

La faillite, nous voilà !

Tel est le cri d’assaut de Fillon qui, tel un petit soldat Américain répondant à Lafayette, joue le petit soldat de Sarkozy, le fidèle second de Bush.

Que de cris de guerre en ce moment, dans les couloirs du gouvernement… on se croirait au Pentagone à la plus belle époque du complexe militaro-industriel !

Après Kouchner qui se déclare pour la guerre en Iran en cas de besoin (encore une déclaration… d’amour aux Américains), c’est au tour du Premier Ministre de déclencher une guerre civile. Civile au sens « feutré » du terme.

Cette nouvelle guerre des mots n’agite en effet que le microcosme politique. De Villepin, Jospin et Bayrou sont montés au créneau. On s’attaque à une forteresse, mais c’est tout le pays qui est danger.

Croissance en berne, moral de la base affecté par les 15 milliards d’euros de cadeaux accordés aux plus riches… Une fois plus, la technique de diversion a bien fonctionné. On ne s’attaque pas aux vrais problèmes de la France :

- pourquoi les salariés sont, dans leur extrême majorité, totalement démotivés dans leur travail, c’est-à-dire le lieu où les gens « normaux » passent la moitié de leur existence ? Intéresser les salariés au bénéfice des entreprises, est-ce si compliqué ?

- pourquoi ne croire qu’au climat de peur pour résoudre les problèmes d’immigration ? Si l’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, ne peut-on pas intervenir pacifiquement dans le cadre du co-développement ?

- pourquoi agir en permanence comme si la Droite était revenue au pouvoir après douze d’absence ? Pourquoi le Président de la République n’assume-t-il pas ses erreurs comme ses nouveaux choix ?

Certes, suggérer la possibilité d’une guerre, c’est génial : cette seule idée fout tellement la trouille aux gens que cela leur évite de réfléchir.

Fillon peut tranquillement gloser sur la faillite de la France. Et insinuer qu’aux Trente Glorieuses ont succédé les Trente Piteuses.

Mais est-ce que ses déclarations rocambolesques de Sainte-Nitouche sont au niveau du Devoir qui attend son gouvernement durant l’année en cours ?

21/09/2007

Grenelle de l’environnement, OGM, Borloo, Barnier et Wauquiez : moratoire sur le développement durable ?

Un moratoire sur le poste de Vice-Premier Ministre en charge de l’environnement et du développement durable a-t-il été décrété ?

On peut légitimement s’interroger sur le pouvoir de Jean-Louis Borloo après que sa volonté de geler les cultures OGM en France ait pris un coup de froid, après les interventions dubitatives du Ministre de l’Agriculture, Michel Barnier, et du porte-parole du gouvernement, Laurent Wauquiez.

Les OGM avaient déjà coûté sa place à Juppé, l’opinion publique ayant peu goûté qu’il se soit déballonné face à l’ancien Ministre de l’Agriculture et néo-tireuse en chef des cordons de la Bourse de l’Etat, Christine Lagarde.

Face aux décisions gênantes pour les lobbies, Borloo, comme Juppé, se sont heurtés au principe de précaution : ne pas céder sur les OGM, au risque d’ouvrir la porte à toutes les décisions bienfaitrices pour la Nature… Les OGM : Organismes Gêne-éthiquement Maudits-fiables ?

En tous cas, il est curieux de constater que ce refus de geler les cultures OGM profite à un grand industriel américain, défendu en personne par le président Bush, lequel était intervenu en affirmant que le génie génétique était la solution à la famine dans le tiers-monde.

Quand on observe dans les médias les liens grandissant entre les présidents américain et français, on peut se demander une chose étrange : la CIA, après avoir placé les Bush au sommet des Etats-Unis, n’aurait-elle pas placé un de ses hommes à la tête de l’Etat Français ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu