Avertir le modérateur

03/12/2007

Poutine, Russie, élections législatives, Domenech, Euro 2008, tirage, Bayrou, Modem, Ségolène Royal, poste 1er Ministre : Vladimir, un Tsar… iviste ?

Si la victoire de Poutine avait réellement été obtenue de manière démocratique, contrairement à ce que sous-entend vilement l’ensemble des médias étrangers :

- On pourrait croire que l’équipe de France de football n’a pas hérité, pour le prochain Euro 2008, du « groupe de la mort » avec l’Italie, les Pays-Bas et la Roumanie, grâce à un tirage au sort effectué avec des boules anonymes chaudes et des boules anonymes froides. En outre, un règlement farfelu empêche les équipes des groupes A et B (dans lesquels se trouvent, comme par hasard, les organisateurs de l’Euro 2008 – Suisse et Autriche -, leur pays d’affinité linguistique – Allemagne) de rencontrer celles des groupe C et D (le groupe de la France, plus l’Espagne) avant la finale. Donc, soyons clair : la première demi-finale de l’Euro 2008 est connue, ce sera France-Italie. Dommage, cela aurait été une finale magnifique…

- François Bayrou pourrait devenir président du MoDem sans que les médias, de manière « très démocratique », ne nous rappellent systématiquement que ce parti n’a aucune existence politique (3 députés, 27 sénateurs)… alors qu’il compte déjà 40 000 adhérents et que son représentant à la dernière Présidentielle a rallié, en tant aujourd’hui le même discours qu’il y a 6 mois, 7 millions d’électeurs.

- La vidéo de l’otage Ingrid Betancourt ne sortirait pas opportunément plus d’un mois après qu’elle ait été tournée. Pourquoi avoir tardé à la diffuser ?

- Ségolène Royal pourrait affirmer « Ma plus belle histoire, c’est vous », avec une sincérité qui n’horripilerait pas les mêmes qui se plaignent en permanence de la langue de bois des politiques.

- On n’aurait pas des médias déprimés d’avoir trois personnalités (Sarkozy, Bayrou, Royal) qui ne dévient pas de leur route, six mois après la Présidentielle. Chacun de ces trois futurs prétendants à la Présidentielle 2012 défend leur ligne, leur choix de politique, avec courage. Que l’on soit d’accord ou pas avec eux, ils tracent trois voies possibles à la France. C’est avant tout cela la démocratie : accepter la confrontation avec les idées des autres, sans les renier systématiquement. Et en cela, la France est riche. Ne l’oublions pas.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu