Avertir le modérateur

09/11/2007

Belgique, Flamands, Wallons, partition de Bruxelles : une histoire belge ou européenne ?

Si la Belgique disparaissait de la carte européenne dans les prochaines semaines :

- La Communauté Européenne ne passerait pas à 28 membres. Le Pays Flamand deviendrait un village gaulois, totalement indépendant, au cœur du Vieux Continent. Dans cinq ans, les Russes auront fait de cet état un satellite de leur empire et ils y installeront des missiles courte portée. Peut-être que nous n’aurons plus rien à craindre de Poutine d’ici là. La 3ème Guerre Mondiale, rondement menée sous l’impulsion de George W. Bush, nous aura généreusement privés de ce déplaisir.

- Les histoires belges ne feraient plus rire personne. Sauf les Flamands.

- Le Roi des Belges, Albert II, qui vient d’appeler à la paix des braves entre les communautés francophones et néerlandophones, serait mort écrasé contre un pilier, dans un tunnel proche d’un Pont de Là-bas. Dix ans après, la justice conclura à un accident, mais le doute subsistera dans l’esprit des Belges sur l’existence d’un complot. En effet, pourquoi assassiner Albert II alors qu’il n’est jamais apparu dans un magazine people ?

- Johnny Halliday ne reviendrait pas payer ses impôts en France.

- Bruxelles, l’une des trois capitales de l’Europe, serait partitionné comme Berlin en 1945. Et Check Point Charlie serait situé dans les bâtiments des institutions européennes…

Et selon vous, que se passerait-il si la Belgique n’existait plus ?


Commentaires

Pas grand chose... Si la Flandre devait prendre son indépendance la Belgique existerait toujours pourquoi vouloir la mort de ce Pays ?.

Les Flamands se sentent Flamands c'est indéniable avant de se sentir Belges. Les Francophones (Bruxellois et wallons) se sentent Belges il n'y a aucune raison de leur demander de se trouver une nouvelle identité. Surtour si celle la leur convient.

Par analogie si la Bretagne devait quitter (science fiction totale) la France, la France existerait toujours. La c'est la même chose.

De plus en cas de scission unilatérale des Flamands, les Francophones pourraient tout aussi unilatéralement faire scission de cette nouvelle Flandre dans les communes ou ils sont à majorité (Les 6 autours de Bruxelles par ex) pour rejoindre la Belgique.

Au final nous aurons 2 pays homogénes, apaisés, avec de bonnes relations car ne se rendant plus responsable chacun de leurs maux.

Déja à ce jour Francophones et Flamands ne regardent pas les memes télés, ne lisent pas les memes journaux, ne partagent plus la meme culture populaire donc et les Francophones préférent apprendre l'anglais qu'un Flamand disons peu utile en dehors de la belgique....

Il n'y pas de mal a se prendre en charge, a prendre en mains son destin à condition de bien négocier les termes du départ des Flamands de la Belgique

Vive le roi et vive la Belgique (même sans les Flamands)

Écrit par : Napoleon | 09/11/2007

Pourquoi les Belges ne parlent ils pas la langue des géniteurs des enfants Belges: l' italien. Pendant que les flamands et les wallons mâles se déchirent, il y a en qui font passer de doux moments à leur moitié. En apprenant cette langue ils pouuraient converser dans la même langue que les pères de leurs enfants.

Écrit par : Poil à gratter | 12/11/2007

je suis étonnée du peude commentaires suite à votre bilet ;)

Écrit par : lavoux | 23/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu