Avertir le modérateur

15/10/2007

Lendemain de France-Angleterre, forte mobilisation pour la grève du 18 octobre : peut-on perdre le moral pour si peu ?

Le moral des Français, un moteur de l’économie ? Son essence, tout au plus. Nous avons la chance inouïe de pouvoir acheter régulièrement pour le plaisir. Pour mieux vivre. Toujours mieux vivre.

Certes, le pays compte encore des millions de pauvres. Cependant, la grande majorité des Français figurent parmi les quelques centaines millions de privilégiés de la Planète qui n’ont pas qu’une obsession dans leur vie : survivre.

Même les plus pauvres de France sont mieux servis que certaines classes aisées d’autres pays, grâce au RMI, à la CMU, ou à d’autres acronymes, des raccourcis d’existence que personne ne souhaite prendre, mais que chacun aura la chance d’emprunter en cas de coup dur. Ces plus pauvres, pris intégralement en charge par l’Etat, sont même parfois mieux couverts, en matière de santé, que certains ouvriers, qui s’abîment au boulot, et travailleront durant toute leur existence…

Pourquoi m’adresser à vous ainsi, en ce lendemain de défaite méritée face à des Anglais, qui nous ont coupé la route vers la finale grâce à un coup à double tranchant de Wilkinson dans les dernières minutes du match de samedi dernier ?

Pourquoi faire ce que certains appelleront sans nul doute une « leçon de morale » à quelques jours de la grève monumentale qui se prépare le 18 octobre prochain ?

Tout simplement pour vous affirmer que dans ce pays, que l’on soit dans la rue ou que l’on habite au dernier étage, on n’a pas le droit d’avoir le moral en berne. Ce qui ne veut pas dire, pour autant, que l’on doit consommer à tout va !

Commentaires

Dans quel pays les classes aisées vivent elles mieux que les RMISTES français ?

Écrit par : Monsieur Mouche | 15/10/2007

@ Monsieur Mouche

En France, les plus pauvres peuvent être pris intégralement en charge pour leurs problèmes de santé dans des services de qualité. Dans de nombreux pays, à commencer par l'Italie, entrer à l'hôpital est une crainte justifiée, même pour les classes aisées...
(lire à ce sujet : "Le livre noir de la santé" de Gérard Bardy, qui vient paraître... en catimini)

Écrit par : LINFONAUTE | 15/10/2007

Dans votre cas, je dirais que vous perdez le sens des réalités.

Écrit par : Jepee | 15/10/2007

completement débile

Écrit par : rémi | 15/10/2007

@ Jepee

Je devine bien que ce billet n'est pas de "bon ton" aujourd'hui, où même au gouvernement, on se sent obligé de parler de la France comme d'un pays en faillite.
Mais, connaissant bien le monde de la rue et les différentes aides dont on peut bénéficier en France, ainsi que ce qui se passe dans quelques pays bien moins aisés que nous, il ne faut pas douter des forces et des bonheurs de notre pays.
En Tunisie, ou en Serbie, plusieurs personnes m'ont dit que si les Français ne travaillaient pas, c'est parce qu'ils ne voulaient pas. Ce que j'ai contesté, bien sûr. Mais cela prouve à quel point les étrangers mesurent la vaste étendue de couverture sociale dont nous bénéficions en France...

Écrit par : LINFONAUTE | 15/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu