Avertir le modérateur

02/10/2007

Jospin, Heures Supplémentaires, Delanoë, Ségolène Royal et L’Impasse : Lionel a milité en faveur du nécessaire rassemblement, pas d’une division fatale !

Froid. Lionel Jospin est un être froid. Et lucide. Pas extralucide (dixit le 21 avril). Certes, translucide (la lumière passe à travers, mais en ressort brisée, sous forme d’ombre).

J’ai critiqué sévèrement l’intervention de l’ancien Premier Ministre, qui restera dans l’Histoire comme celui qui a porté Le Pen au second tour des Présidentielles dans le Pays des droits de l’Homme. Dans sa forme. Avant d’en connaître le fond.

Je viens de terminer son livre « L’Impasse ».

Cette œuvre est traitée froidement (on ne se refait pas), mais il ne lui manquait que la chaleur humaine des propos de François Bayrou dans « Projet d’espoir » pour toucher les gens de gauche. Car l'intelligence des propos ne manque pas.

Force est en effet de constater qu’au travers de ses critiques sévères, loin d’être aussi caricaturales que les premiers extraits de presse « lâchés » dans Libération, et indubitablement assaisonnées à l’encontre de Ségolène Royal, Jospin appelle clairement au rassemblement de toutes les forces de gauche. En définissant intelligemment ce que « être de gauche » veut dire aujourd’hui, dans un monde qui se déterminera sans doute dans les prochaines années jusqu’à la fin des années pétrole.

Son analyse de la situation actuelle pose, en filigrane, trois questions fondamentales :

- A quoi ressemble, concrètement, une alternative à Sarkozy ? En ce moment, par exemple, Jospin explique clairement sa position sur la réforme des heures supplémentaires. En ce sens, j'attends avec impatience des propositions de Ségolène Royal, dans son livre. L'heure médiatique est terminée, n'attendons pas cinq ans supplémentaires avant d'avancer un projet de société alternatif...

- Pourquoi, alors que le Grand Soir n’est plus qu’une utopie, n’existe-t-il pas dans ce pays un grand parti de gauche, emmenant Verts, Communistes, « Besancenotistes », « Bayroutistes » de circonstance et Socialistes sincèrement rénovateurs dans un élan commun ?

- Pourquoi Ségolène Royal, Bertrand Delanoë et des autres prétendants à la tête du Parti Socialiste n’unissent-ils pas leur force au service de la Nation , si ce n’est pour défendre leur intérêt personnel ?

Et vous, que répondriez-vous à ces interrogations ?

Commentaires

Vous attendez plein d'espoir le livre de Ségolène Royal ? Non, je plaisante...

Le grand parti que vous appelez de vos voeux est en train de se concrétiser sous vos yeux. En proposant un contenu qui puisse permettre une alternative démocratique en 2012, c'est le nouveau PS basé sur la refondation, d'essence sociale démocrate.Suivez de près Moscovici, il va remplacer Hollande.

Ai-je bien répondu à votre demande ?

Écrit par : jpb | 02/10/2007

@ jpb

Moscovici... C'est pas la contraction de Moscou, vini, vidi, vici ?

Entre Lorrains espérant une alternative au centre-gauche, on ne va pas se tirer dans les béquilles ! J'arrête donc là mes blagues à deux brouzouffs. D'autant que j'apprécie Pierre Moscovici, l'un des rares hommes politiques à ne pas trop recourir à des effets de manche.

J'espère que vous avez raison et que Olivier Besancenot fera tout pour promettre de belles soirées plutôt que le Grand Soir aux couches sociales les plus en difficulté.

Écrit par : LINFONAUTE | 02/10/2007

Je confirme, Moscovici est bien l'homme qui vient du froid de l'Est, du Jura plus précisément. :-)

Écrit par : jpb | 02/10/2007

Ah oui: un être translucide ! Judas le transparent, vous connaissez ? En plus, il est tellement doué, qu'il s'était fait sortir de la présidentielle par.... Le Pen.

Jospin a juste fait la preuve de son indignité, en ne s'engageant pas pour soutenir la candidate, puis en lui tirant dans le dos.

Écrit par : Molard | 03/10/2007

Monsieur Jospin a tellement fait gros avec son livre, que cela le met dans le rang du "vieux politicien frustré dans son repli" et finalement se mets presque dans l'indécence politique, je pense qu'il va favoriser la position de Ségolène vers le haut, elle, qui finalement a beaucoup de mérite d'avoir mené quand même une belle campagne entourée par les regards haineux, envers une candidate bel et bien choisie par les militants socialistes, ce n'est pas elle qui s'est auto choisi....

Je pense que M Jospin s'est vraiment enrobé de ridicule et sa parole va certainement devenir moins crédible, parce qu'avec tant de haine on ne peut pas avoir un regard objectif sur la rénovation du parti; s'il est si touché c'est probablement qu'il est sclérosé sur un état et le changement le dérange tant, au point de distiller du poison sur une candidate qui n'a rien à se reprocher, sauf si le charisme est maintenant reprochable..........

Bonne chance Ségolène !

Écrit par : amid | 03/10/2007

Bonne chance Ségolène dans l'impasse ?

Jospin a fait une bonne analyse, c'est ça qu'on lui reproche ?

Écrit par : jpb | 03/10/2007

@jpb:
Ce que je lui reproche, ce n'est pas sa volonté d'analyse critique, mais son indignité. Celle de poignarder dans le dos la candidate légitime du PS, après n'avoir strictement rien fait pour l'aider.

Si son analyse, sa critique avait une crédidibilité, elle aurait été CONSTRUCTIVE. Jospin aurait alors tenté, par tous les moyens, de faire part de ses observations à la candidate et tenté de l'aider à réussir.

Critiquer, dans les circonstances où il le fait, n'ont qu'un but destructeur, parfaitement irresposable et égoïste.

Mais s'il croît qu'il sort grandit de cela, il se trompe. Avant ce livre, j'avais de jospin, une image neutre, plutôt positive. Celle d'un ex- premier ministre qui avait en vain tenté sa chance à une présidentielle, puis qui avait tourné le dos à la politique. Maintenant, il a révélé sa vraie nature.

Elle est médiocre.

Écrit par : Quanta | 04/10/2007

C'est impossible de poignarder dans le dos une candidate alors que la campagne présidentielle est finie. Si le livre était sortit pendant la campagne, cela aurait été alors différent. Ségolène n'est plus maintenant que la perdante, l'ex-candidate, elle ne dispose plus du statut de candidate. Elle est redevenu une militante banale, et il faut bien qu'elle rende des comptes sur son échec face aux militants. Elle reconnaît elle même avoir commis des erreurs, alors pourquoi vouloir les masquer ?

Écrit par : jpb | 04/10/2007

J'en suis à chaque fois sidérée: ce sont les aboyeurs de ceux qui ont fait le moins (c'est un euphémisme bien sûr, je ne serai pas trop méchante en disant qu'ils l'on fait perdre volontairement...) pour faire gagner le gauche, qui maintenant voudraient pousser au premier rang leur champion de basse cour. Tekllement absurde que cela peut raisonnablement faire hurler de rire!

Écrit par : jocegaly | 04/10/2007

RI DI CU LE !!! Il ( Jospin) ne l'a peut être pas sorti pendant la campagne, mais un de ses lieutenants en la personne d'Eric Besson a fait pire... Il a quitter le navirre avec le tapage médiatique qu'on connaît sous un prétexte fallacieux pour rejoindre l'autre camp.C'est un Jospinien pur et dur et je me demande si ça n'a pas été prémédité, règlé au milimètre près par son menthor...Jospin!

On a atteind avec cette campagne et la défaite de Mme Royal le summum de L'immoralité politique. Comment penser que les coups "bas" les plus néfastes et douloureux soient venus de son propre camp ? Qui a alimenté le procès en incompétence notoire ? Qui l'a le plus insulté,dénigré,baffoué mme Royal et a érigé la désinformation et l'intox à son sujet, comme ultime moyen pour la disqualifié du peuple et de tous ceux qui lui donnaient gagnante parce que originale, moderne et plus efficace à gauche ? le Ps et ses vieux éléphants et crocodiles...
Elle s'est beaucoup battue et a tenu le choc et en cela les français et les sympathisants de gauche le lui reconnaissent. Si elle n'avait pas été la fille du colonel, ellen'aurait même pas fait 15% au premier tour,avec tous les strausskanniens qui ont monté leur sauce et motivé leurs sympathisants et militants pour voter bayrou...et Jospin aurait encore été plus que fier de sa vision archaïque de la Politique. Après Royal au Ps, je l'ai toujours dit,ça sera le déluge !

Mes amitiés à tous !
Pablo Paciente.

Écrit par : pablopaciente | 04/10/2007

Ne perdez pas le sens de la mesure, les Français ont choisi Sarkozy à la place de Ségolène, elle n'a pas réussi à les convaincre tout simplement. Ensuite trouver des boucs émissaires, tel Besson et Jospin indique juste une incapacité à assumer ses responsabilité.

Écrit par : jpb | 04/10/2007

Que Mme Royal analyse les raisons de sa "non victoire."Les militants l'ont désignée,sur la base des sondages,par calcul, pour gagner.On se demande comment pourraient-ils se laisser berner par les sondages..??
Les militants doivent se remettre en question,car leur choix a été remise en cause par les Français.
Mr Jospin a fait une bonne analyse,juste et lucide.

Écrit par : Julienne | 07/10/2007

@ Quanta, Jpb

Je pense en effet que le moment de l'auto-critique aurait été mal choisi durant la campagne présidentielle. Et que L'Impasse, que peu de gens semblent avoir lu et dont tout le monde parle tellement, ne se résume pas aux extraits parus dans la presse.
Autant j'ai aimé les idées qu'a portées Ségolène Royal, autant j'attends avec impatience qu'elle les exprime effectivement clairement à travers un PROGRAMME POLITIQUE ALTERNATIF à celui proposé par Nicolas Sarkozy.

Jpb a bien raison : trouver un bouc émissaire (Jospin) ne suffira pas à proposer une alternative à la politique actuelle. Sarkozy, dont je ne partage pas nombre d'initiatives, a l'énorme mérite d'avoir choisi un cap et de s'y tenir. Chose extrêmement rare en politique. Delanoë fait de même... intéressant, non ?

@ pablopaciente
Je n'oublie pas, non plus, combien les coups bas de la part des éléphants du PS ont porté préjudice à la campagne de Royal. J'ai d'ailleurs, comme bien des Français, une liste noire de personnalités pour lesquels je ne voterai plus jamais.

Écrit par : LINFONAUTE | 08/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu