Avertir le modérateur

06/09/2007

Claude Chirac en justice : après De Villepin, et en attendant le Grand Jacques, c’est à son tour de d’être dans le collimateur. De qui ?

Nicolas Sarkozy, on l’aime, ou on ne l’aime pas.

Il ne faudrait pas que l’on commence à croire que si on ne l’aime pas… gare à votre tête !

Depuis son élection à la tête de l’Etat, le bras de la justice ne tremble plus envers les figures de l’UMP qui faisaient plus ou moins la gueule depuis la désignation de Monsieur Sarkozy comme candidat à la dernière élection présidentielle.

A tout saigneur, tout honneur : commençons par Jacques Chirac.

L’ancien Président de la République (1995-2007) pourrait bien voir la sympathie des Français ne cesser de grandir et aller jusqu’à rayonner durant le septennat en cours si les attaques à son encontre devaient s’avérer répétées et sans effet. Tel un jeune marié, il traîne des casseroles. Mais c’est à un mariage de raison qu’il faut se résoudre : à quoi bon le poursuivre ? Cela ne dissuadera en aucun cas d’autres hommes politiques d’agir de même. Il aurait fallu le faire condamner avant son accession au pouvoir. Ou alors, il faut passer au crible tous les actes des Présidents de la République. Et dans ce « tout répressif » envers les anciens Grands Serviteurs de l’Etat, interdire les fonds secrets, les services secrets, etc. Un non-sens complet. Foutons la paix à Chirac, et concentrons-nous sur le présent !

Autre fusillé sur la Place Publique, dont les actes sont considérés comme moins nobles que ceux de Guy-Moquet : Dominique Galouzeau De Villepin.

Je me suis récemment exprimé sur le sujet, et lui… ne cesse de s’exprimer également sur le nouveau gouvernement. L’une de ses dernières en date ? « On confond parfois le pouvoir et la gloire », a lancé l’ancien Premier Ministre sur France Inter. Monsieur Sarkozy n’est pas sorti grandi de ces propos…

Désormais, c’est au tour de Claude Chirac de devoir régler ses comptes avec la justice.

En effet, selon le Point, la juge Xavière Simeoni, saisie d'une information judiciaire pour « détournement de fonds publics » visant les salaires de complaisance présumés du cabinet Chirac à l'Hôtel de Ville de Paris dans les années 1980 et 1990, a ordonné à la police de mener des vérifications. Il s'agit de savoir pourquoi Claude Chirac a été rémunérée par une société privée et non par la ville de Paris, où elle avait un bureau. Cette situation n'a changé qu'en 1993, date à laquelle elle est devenue salariée du RPR comme « conseillère en image ».

Vous avez bien lu.

Cette affaire date d’au moins quinze ans. La vengeance est un plat qui se mange froid. Pas réchauffé.

Comment ne pas croire que l’affaire concernant Claude Chirac ne ressort opportunément aujourd’hui ?

Après les tribulations de Cécilia en Lybie, ces affaires judiciaires touchant le trio majeur du « Tout Sauf Sarkozy » (à la Présidence de la République) font mauvais genre pour Nicolas Sarkozy. Un homme qui avait « changé » le 14 janvier dernier – souvenez-vous… - et qui avait voulu montrer son sang-froid durant la Présidentielle.

Croit-il qu’il est le seul homme en France à posséder un « réseau » ? Que l’ancien Président de la République, dont l’un des rôles consiste à nommer directement les hommes devant tenir 6000 postes parmi les plus importants de notre pays, ne connaît aujourd’hui « plus personne » parce qu’il n’est plus à la tête de l’Etat ? Et surtout, qu’il restera sans réagir si on s’en prend à sa fille ?

Cette lutte fratricide n’apportera rien à la Nation. Elle ne détournera en aucun les citoyens de l’objectif majeur qu’ils se sont fixés durant ce QUINQUennat : voir enfin un Président de la République tenir ses engagements de campagne électorale.

Et vous, que pensez-vous de cette navrante lutte au sommet de l’Etat ?

Commentaires

Votre vocabulaire politique semble être limité à la formule chiraco-gaucho ‘’ A bas Sarkozy ‘’.

Il est vraiment dommage qu’un scribouillard de caniveau, pour qui tolérance et démocratie sont des grossièretés de langage, soit encore en liberté et puisse d’écrire que le grand banditisme d’état est devenu une vertu !

20 minutes à te laisser écrire, c’est 20 minutes de trop !!!!

Écrit par : La vérité | 06/09/2007

C'est pas tout beau d'etaler des "petites" histoires comme ça qui, somme toute, indiffèrent plutot l'opinion publique, mais dans un sens c'est mérité. Le signal est que personne n'est au dessus des lois, et que tout le monde, notamment les hommes de "scène", devrait faire un peu plus attention a avoir les fesses propres avant de donner des lecons au peuple qui lui, paye le prix fort de ses erreurs. Dans le detail c'est pas beau, mais dans le fond, c'est un progrès.

Écrit par : kiteuf | 06/09/2007

Ce genre de bras de fer est aussi une partie intégrante des rouages de la politique et des coulisses des cabinets. Comme vous avez sous entendu à la fin, chaque action a un intention derrière.

Il est évident qu'il y a un règlement de comptes qui se passe entre deux clans, et ce genre d'histoires de vengeances à la "plat froid" ne vont pas s'arrêter aujourd'hui ni demain. Je dirais que ça serait un bon amuse gueule pour les médias et un bon moyen pour détourner l'attention.

Écrit par : badr | 06/09/2007

C'est fous comme "la vérité" défend soit disant le respect avec autant d'injures.

Quand à la politique, une main de fer c'est bien, c'est ce qui a manqué toutes ces années. Mais avoir une arme ne veut pas dire qu'on en fera bon usage.

S'est-on inquiété de savoir si cette main de fer défendra les bonnes causes?

Écrit par : JusteMoi | 06/09/2007

moi jaime bien l'article, c vrai koi pourkoi chercher à demonter a postériori ce ki aurait pu se faire en temps et en heure... l'immunité? BIN ABROGEONS LA... ah mais sarko ne sera pas d'accord maintenant ke c lui en place... ah oui mince c con hein la vie?

Écrit par : betty | 06/09/2007

"Elle ne détournera en aucun les citoyens de l’objectif majeur qu’ils se sont fixés durant ce septennat : voir enfin un Président de la République tenir ses engagements de campagne électorale."

Il me semblait qu'on était dans un quinquennat ?

En dehors de ça, s'il s'avere que vous ayez raison, l'avenir risque d'être bien sombre.

Écrit par : ohnil | 06/09/2007

Bravo!!! justice pour les faibles et on ferme les yeux sur les "puissants"de ce monde!! C'est bien pour cela que le monde va si mal, on voudrait fermer les yeux sur les malversations et autres saloperies de certains! Même 20, 30 ans après leurs délits, il faut qu'ils payent et comme ce triste journaliste le dit si bien, il y a les réseaux, les connaissances pour essayer de s'en sortir! Belle leçon de morale pour notre jeunesse! et je suis sur que ce guignol est pour la prison pour les jeunes qui brulent les voitures ou saccagent "nos biens"!
On m'a toujours enseigné que l'exemple viens du haut et que plus les fonctions sont élevées, plus on doit être exemplaire, je présume qu'avec cette moralité la, ce monsieur est en bas de l'échèle!
Justice pour tous, quels qu'ils soient! et le monde tournera plus rond....

Écrit par : jean claude larri | 06/09/2007

@ Jean Claude Larri, kiteuf

Je ne suis pas POUR l'impunité des "tous puissants". Bien au contraire !
Cependant, ce que je souhaite, c'est que l'on s'attaque à Eux AVANT leur accession au pouvoir. Pas APRES. C'est là une perte d'énergie, laquelle énergie devrait être concentrée sur la "Traque" des prétendants à la Présidence de la République.

@ Ohnil
Exact ; cela m'apprendra une fois de plus à ne pas me relire. Dont acte.

@ Betty
Je pense malheureusement que Sarko serait aujourd'hui d'accord... compte tenu des puissants réseaux qu'il s'est constitué, c'est-à-dire une forme d'immunité tranquille.

@ la vérité et JusteMoi
La grossiéreté dans le langage est toujours un aveu de faiblesse dans le raisonnement. Merci de l'avoir rappelé, Mr (ou Mme ?) JusteMoi.

@ Badr
Je crains aussi, hélas, que ce ne soit SURTOUT qu'un bon moyen de faire diversion...

Écrit par : LINFONAUTE | 06/09/2007

petit probleme qui prouve une meconnaissance de cet auteur: Claude C. a été la petite amie de Nicolas S.durant de nombreuses années

Écrit par : gilles | 06/09/2007

@ Gilles

Petit problème, qui prouve votre méconnaissance de Claude C. : il est de notoriété publique que le fait que vous évoquez est clairement à l'origine d'une rancoeur tenace de Mademoiselle Claude envers Monsieur Nicolas.
D'où l'introduction à ce papier : est-on contraint d'aimer Mr Nicolas ? Et de préférence, à vie ?

Écrit par : LINFONAUTE | 06/09/2007

En vérité je vous le dis!
Oui c’est exact, il peut le faire ! …
C’est vrai Nicolas Sarkozy est dans la même journée a Bordeaux pour la mise en terre d’un chat, malheureusement écrasé, a Bruxelles pour une réunion informel, chez Leclerc, aux States, en Roumanie, est dans un Temps ‘T’, aux invalides à vérifier les cannons d’un homme brisé par son épouse Hélène et le soir venu pas rompu ! vous le voyez en Direct sur tous les écrans de télévisions …
La réponse A. Einstein l’avait précisé en 1954 ! L’humanité connaîtra dans les prochaines années, une matière qui ira plus vite que la Lumière !
Alors oui en vérité je vous le dis, la matière s’appelle Sarkozy, dépassant ,sa propre Ombre ,son Moi, comment pourra t’on , un jour, comprendre et accepter ,que celui que toute l’Humanité attendais fut Français !

A nos enfants de la patriiiiie,le jour de Gloire est arrivéé
Garde nous surtout Sarkozy, des bienfaits qu’il va nous promulguer

Écrit par : Eric Claxon | 06/09/2007

Je dirais plutot qu'il est bon d'etre la fille à papa...surtout quand ce dernier s'appelle Jacques Chirac. Pourquoi n'est ce pas sorti plus tot ? Claude Chirac était-elle sous le coup de l'immunité ? ou protéger peut etre par son père....
Quoiqu'il en soit je ne vois pas ce qu vient faire Nicolas Sarkosy dans l'histoire, il y a eu des affaires, elles doivent etre jugées.
Idem pour le bravache de salon Galouzeau. Sarkosy avec d'autres d'ailleurs (pourquoi ne les citez-vous pas ? DSK, Fabius, Chevénement et d'autres hommes politiques cités dans les faux listings) se sont portés partie civile depuis 2004.

Écrit par : Thierry | 06/09/2007

Claude Chirac poursuivie pour avoir bénéficié de salaires par une société privée...?
et Sarko, on le laisse tranquille quand les mêmes sociétés lui font des cadeaux pour qu'il puisse passer ses vacances, la différence est-elle si importante que cela?
dans les deux cas une personne au pouvoir ou proche du pouvoir est courtisée pour bénéficier d'avantages futurs ou actuels.... non?

Écrit par : Czez | 06/09/2007

Je serais curieux de connaître la proportion du parlement actuel qui n'a jamais été condamné par un tribunal pour des affaires politiques et/ou économiques.
De toute façon, les hommes politiques sont déjà condamné par leurs propres lois, je m'explique : en privatisant les grandes entreprises françaises, en favorisant les délocalisations pour suivre les directives européennes et améliorer la compétitivité dans la mondialisation, le pouvoir bascule du gouvernement vers les entreprises. C'est un sabordage ! Les membres du gouvernement ne sont plus que les pantins du medef. Alors pour ou contre Sarkozy n'est pas une question fondamentale, la véritable question est : disposez-vous de suffisament d'actions dans les entreprises pour pouvoir peser sur leurs décisions ?

Écrit par : pitxu | 06/09/2007

@ Tous

Juste une précision : je ne suis en aucun cas pour l'impunité des hommes politiques. EN AUCUN CAS.

J'estime qu'il est temps d'arrêter de poursuivre les fraudeurs APRES coup. Et de tout mettre en place pour les arrêter AU MOMENT DU COUP.

Écrit par : LINFONAUTE | 07/09/2007

Sale temps en effet pour le népotisme en politique. Espérons que Claude Chirac. Mais cette affaire aurait dû être baclée depuis longtemps quand même.

Écrit par : Aurélien | 07/09/2007

C'est du joli M. X (Au fait c'est quoi votre Nom ou pseudo ??? L'article n'est pas signer...):

"Foutons la paix à Chirac, et concentrons-nous sur le présent !"

Alors comme ca on prone la "justice a 2 vitesses" qui au regard de votre style et de votre verve aurait pu etre un de vos chevaux de bataille !

Lutte fratricide au sommet de l'etat ? Jusqu'a preuve du contraire justice et politique sont totalement dissocies.
Pourquoi laisserait-on en paix M.Chirac qui a reussi a evite la justice pendant 14 ans grace a son immunite presidentielle ?
Sous le pretexte que vous ne pouvez pas encadrez Sarkozy (vous voyez comme c'est facile de faire un proces d'intentions...)?

"« On confond parfois le pouvoir et la gloire », a lancé l’ancien Premier Ministre sur France Inter. Monsieur Sarkozy n’est pas sorti grandi de ces propos…" ecrivez vous. Votre commentaire au sujet de M.Srakozy me semble deplace surtout quand M.Villepin est en train de nous faire son chant du cygne pour essayer d'obtenir une opinion publique favorable.

Bref, mon opinion est que votre article n'apporte aucune analyse factuelle de la situation, vos commentaires ne sont absolument pas objectifs et en il me semble en plus de ca honteux que "20Minutes" laisse ecrire dans ses colonnes une personne (un journaliste??) qui prone l'immunite judiciaire des hauts places francais.

Au plaisir de ne plus avoir a vous relire.

Écrit par : Guillaume | 07/09/2007

@ Guillaume

Au plaisir d'être encore mort de rire après l'un de vos commentaires !

Écrit par : LINFONAUTE | 07/09/2007

Hello, cettte précision est pas forcément utile ;) :cc'est a son tour de d'etre dans le collimateur ... en tout cas, très bon bilet ! @+

Écrit par : actualite | 23/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu