Avertir le modérateur

02/08/2007

OGM, Bové et développement durable : le gouvernement, représenté par Mme Kosciusco-Morizet, reconnaît la colère des Faucheurs Volontaires

Première bonne nouvelle pour le futur Grenelle de l’Environnement : les militants actifs, préférant l’emprisonnement (individuel) à l’empoisonnement (de la Terre), ont droit de citer face au nouveau gouvernement. Le développement durable est enfin reconnue comme une colère d'utilité publique.

En effet, mardi dernier, une délégation des Faucheurs volontaires d’OGM (dont le « maître Faux » José Bové) a été officiellement reçue par la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Nathalie Kosciusco-Morizet (NKM). Le gouvernement a enfin appelé et entendu à la barre de la défense de l’environnement les écolo-délinquants, ou plus exactement la légitime colère des membres d’une association de désobéissance civique.

Pourquoi légitime ?

En raison du principe de précaution. Notre territoire possède 20 000 hectares de culture OGM. Or, concernant ces organismes génétiquement modifiés, « personne ne sait aujourd’hui les gérer, c’est-à-dire les ramasser, transporter, stocker… en évitant la contamination des cultures. (…). Il y a un risque de contamination dans les jours et les semaines à venir, lié à la pollinisation », comme l’affirmait José Bové à Libération.

La question des OGM, au même titre que celles du nucléaire, des autoroutes et des incinérateurs, conditionnera le succès du Grenelle de l’Environnement. Sur ces 4 points, de nombreuses associations de défense de l’environnement réclament un moratoire.

Mais ces 4 sujets épineux, seront-ils sérieusement abordés durant la concertation au sommet d’octobre prochain ?

Sur le blog créé par l’Alliance pour la Planète1, destiné à faire partager les coulisses de la préparation de l’événement d’octobre prochain, Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France, nous raconte la deuxième réunion de l’un des six groupes de réflexion2 constitué en vue du Grenelle de l’environnement, celui nommé « Agriculture, distribution : favoriser des modes de production et de consommation durables ». L’ordre du jour était constitué de cinq sujets : la consommation de produits agricoles, la production (hors OGM), les outils pour parvenir à une agriculture durable, la formation et la recherche,  les OGM et les agrocarburants. « Malheureusement, faute de temps, ces deux derniers thèmes n’ont pas été discutés. Or, c’est la deuxième réunion que nous avons et encore une fois, ces sujets sont passés à la trappe. », affirme Arnaud Apoteker.

Il ne faudrait pas que la réception de Bové par NKM s’arrête au geste politique, lequel ne remplace jamais l’action sur le terrain, ni au symbole, comme passer ses vacances sur... les îles Eoliennes, n'est-ce pas NKM

Le débat sur l’OGM, déjà escamoté par Alain Juppé (ce qui lui a peut-être coûté sa place de député), doit avoir lieu. Un référendum sur le sujet serait le meilleur moyen de ne rien escamoter sur cette découverte scientifique. Il mérite une réflexion plus approfondie qu’une banale lutte des classes, entre ceux qui conspuent les « multinationales vendant les graines OGM chaque année à prix d’or » et ceux qui soutiennent le progrès à tout prix. Il ne faut pas oublier que les OGM, bien sûr s’ils s’avèrent réellement sans aucun danger pour la nature, peuvent s’avérer utile à l’environnement.

Et vous, que pensez-vous des cultures OGM ? Etes-vous notamment, comme le demande José Bové, partisan d’un référendum pour se prononcer ou non en faveur d’un moratoire sur les OGM  ?

 
1 Ce mouvement rassemble plus de 70 associations et syndicats, qui représentent plus d'un million d'adhérents et agissent dans divers domaines : environnement, humanitaire, social, agriculture, sciences, droit, consommation, syndicalisme.
2 Ces groupes de réflexion travaillent dans six directions : « lutter contre les changements climatiques et maîtriser la demande d’énergie », « préserver la biodiversité et les ressources naturelles », « instaurer un environnement respectueux de la santé », « adopter des modes de production et de consommation durables », « construire une démocratie écologique », « promouvoir des modes de développement écologiques favorables à l’emploi et à la compétitivité »

Commentaires

quel tsunami de conneries de la part de ses abrutis en mal de vivre !!de "apoteker "a "de kochko" en passant par BOVE !! mr 1.3% ?? ils ne savent plus quoi dire et quoi faire pour faire parler d'eux ?? on voit bien que ce n'est pas leur travail qui les preocupent le plus !! du moins pour certains !car entre ex agri et future personne mediatique ?? la seconde est plus reposante !!quand on va chez "de kochko ou brethelot ? au fin fond du lot et garonne !! on trouve la vrai france mais tres tres profonde ?? nous sortons juste du moyen age et avons en point de mire les annees 50a tout casser !! ils ont juste oublier de changer de siecle !!!!

Écrit par : pro_ogm | 03/08/2007

Réponse à PRO-OGM

Quand le rat des villes se fout du rat des champs!
Alors que le rat des champs s’inquiète de la santé des rats des villes!

Je ne sais pas si c’est principalement à la campagne que sévit le « mal de vivre » mais ce dont je suis sur c’est que c’est pourtant dans la « France profonde » que les citadins se refont une santé chaque année.

Si tu veux absolument bouffer des OGM a tous les repas, fout le camps aux States, Monsanto ne demande qu’à t’empoisonner, ou va expliquer aux agriculteurs argentins que la culture transgénique c’est l’avenir. Tu sera sûrement bien reçu!

Tu es moqueur et mauvais, c’est certainement parce que tu n’as pas d’arguments. Comme tu ne dois rien connaître du sujet non plus et que je ne suis pas ici pour instruire un imbécile suffisant, je te dirais simplement que je suis fier de faire parti de ceux que appelles les « abrutis en mal de vivre », que je suis fier d’être « Faucheur Volontaire » que je suis fier d’agir pour la « communauté »(plus de 75% des français) et que je suis fier de faire la nique aux « multinationales semenço-empoisonneuse » .

Je ne te salue pas.

Écrit par : Anti-OGM | 04/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu