Avertir le modérateur

16/07/2007

SPAM, pourriel, courriers électroniques non désirés : comment se préserver d'un flot de mots inutiles... ou les 7 proverbes de la lutte anti-spam

Pas de panique. Si 1000 milliards de spams ont transité sur Internet, selon IDC Research, la meilleure des réponses pour se protéger de cette calamité n’est pas purement technologique.

Prospectus des temps modernes, le spam n’en finit plus d’inonder les boîtes à lettre électroniques et de provoquer l’irritation des internautes. Il représente aujourd’hui 1 email sur 2 selon la plupart des manifestants, voire 2 emails sur 3 selon la police (*).

Il n’épargne surtout personne, puisque 9 français sur 10 ont déjà été touchés. Fin mai dernier, une marée noire d’un demi million de courriers électroniques non sollicités a même paralysé les boîtes mail de milliers d’hommes politiques et de fonctionnaires allemands. Selon la Commission Européenne, le spam coûte chaque année aux internautes européens près de 10 milliards d’euros en frais de connexion.

Même si la loi punit sévèrement les spammeurs (5 ans de prison et deux millions de dollars d’amende aux Etats-Unis), encore faut-il retrouver ces pollueurs capables de dégazer leurs « pourriels » (contraction de POUbelle et couRRIEL) en toute tranquillité dans ce bel et vaste océan qu’est Internet !

Pour lutter contre ce fléau, seul un minimum de bon sens demeure efficace. Ce que nous allons gaiement vous expliquer en proverbes.

(*) Brightmail, société spécialisée dans la technologie anti-spam, dont la prise de contrôle a été récemment effectuée par Symantec, éditeur des logiciels anti-virus Norton, pour un coquet montant de 300 millions de dollars.

Les 7 proverbes de la lutte anti-spam

1. Pour vivre heureux, vivons anonyme.

Evitez de laisser systématiquement votre adresse électronique dans les « newsgroups », les forums de discussion, les annuaires et les sites Web. Ces lieux de villégiature d’Internet, régulièrement pillés par des logiciels aspirateurs de données, fournissent l’essentiel du carnet d’adresse des spammeurs.

2. Tel est pris qui croyait prendre

Dans les groupes de discussion ou les forums du Web, vous pouvez communiquer votre adresse en ajoutant un suffixe tels que « mentionaretirer ». Elle devient ainsi mentionaretirer-charles.baudelaire@lesfleursdumal.fr, une astuce que le Q.I d’un logiciel aspirateur est incapable de décrypter.

3. Abondance de biens ne nuit pas

Menez une double vie en disposant d’une seconde adresse électronique. Cette nouvelle identité vous servira dans les forums de discussion comme pour les inscriptions obligatoires sur certains sites. Vous l’autodétruirez facilement en cas de spamming et certaines adresses permettent de réacheminer directement les messages.

4. Qui dort, lime.

Ne répondez jamais à un message électronique, dont l’origine est inconnue. Vous deviendriez à jamais prisonnier d’un spammeur, trop heureux d’avoir ferré un gogo.

5. Qui va à la chasse, perd sa place dans le carnet d’adresse

Dans Outlook Express, pour bloquer l’accès de votre messagerie électronique à des expéditeurs indésirables, sélectionnez le mail que vous avez dans le collimateur. Dans le menu « Message », cliquez sur « Bloquer l’expéditeur… ». Et le détour est joué !

6. Qui vivra, enverra

Participez à la préservation de la Planète Internet en transférant vos spams clairement identifiés comme tels à votre fournisseur d’accès. A titre indicatif, AOL bloque 2,4 milliards de spams par jour.

Prévenez également la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). Cet organisme public peut éventuellement engager des poursuites pénales contre les spammeurs (explications sur le site de la CNIL).

7. Chacun pour soi et la FEVAD pour tous

La Fédération des Entreprises de Vente à Distance (FEVAD) qui rassemble toutes les grandes enseignes de la VPC traditionnelle et la plupart des grands commerçants du Web français, a mis en place un système centralisé pour permettre au consommateur d'indiquer une fois pour toutes son opposition à la prospection par courriers électroniques. Inscrivez-vous gratuitement à ce programme en remplissant le formulaire sur le site www.e-robinson.com

Bon à savoir...

 Pur Port

Selon l’honorable CNIL, le terme « spam » n’est pas une onomatopée tirée de Batman. Il puiserait son origine dans un sketch des Monty Python, durant lequel deux personnages ne cessent de parler d’un saucisson (littéralement « spam ») en répétant ce mot à l’infini… jusqu’à ce que agacement ou mort dans l’âme du spectateur s’en suive.

 Spim, spam… poum !

Rejeton du spam, le spim, variante du message non sollicité pour outil de messagerie instantanée, arrive en force. Son nombre devrait tripler cette année pour atteindre 1,2 milliards d’unités (selon le cabinet d’études américain Radicati Group).

--------------------

Cet aritcle est paru durant l'été 2004 dans un magazine sur les nouvelles technologies aujourd'hui disparu. 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu