Avertir le modérateur

08/07/2007

Football : les statistiques à la télé sont devenues incontournables

Le football est de plus en plus un spectacle que l’on décode par les chiffres. Michel ébé pour TF1 et Philippe Delcourt pour Canal+ réalisent des statistiques en avertis durant les matchs de football en direct. Ils sont titulaires d’un diplôme permettant d’entraîner des équipes de niveau du championnat National. Le second a même affronté Paganelli, Amoros et Bellone avec les sélections régionales en « minimes ».

A l’aide d’un PC et d’un clavier spécifique, tous deux enregistrent, comme un opérateur de saisie, mouvements du ballon, interventions du joueur (nombre de passes, tirs, etc.) et actions de jeu dans un logiciel qu’ils ont eux-mêmes élaboré. Michel ébé travaille en solo et en régie à Paris. Philippe Delcourt en duo et dans le stade, à côté des commentateurs. Leur statistique majeure ? Pour Michel ébé : « En phase finale, depuis 1998, l’équipe qui gagne dans 73% des cas est celle qui ne domine pas son adversaire en volume de jeu et en temps de possession de balles. Cela a été le cas de la Grèce contre la France, mais aussi de la République Tchèque contre le Danemark. »  Si la chaîne cryptée est exclue des retransmissions télévisées de l’Euro, Philippe Delcourt a relevé que « l’équipe qui ouvre le score en championnat de France possède plus de 90% de chances de ne pas perdre. Or, durant l’Euro, elle s’est inclinée dans un quart des cas. C’est une bonne nouvelle pour le suspense… et pour le téléspectateur ! »

Les stats de la télé sont prisées par les entraîneurs. Michel ébé en a réalisées pour de grands noms : Raynald Denouiex à Nantes, Luis Fernandez durant la campagne européenne victorieuse du PSG en 1996, Frédéric Antonetti, Alain Perrin, Guy Lacombe, Philippe Troussier, entre autres. L’avenir est à l’image couplée aux chiffres. Michel ébé finalise pour cet hiver un logiciel capable d’associer automatiquement des statistiques à de la vidéo numérisée. Chaque entraîneur pourra ainsi donner à ses joueurs le bilan de son match en images sur Cd-Rom dès le décrassage du lendemain.

Que de chemin parcouru depuis le premier match de football couvert en France par des statistiques, Bordeaux-Marseille en mars 1987. « Mes statistiques ne sont pas passées à l’antenne. Je les donnais verbalement à Charles Biétry », se souvient Jean-Jacques Vervialle, ancien d’IBM transféré sur Canal+. Aujourd’hui, la pratique des statistiques s’est industrialisée avec 650 directs par an sur la chaîne cryptée.

----------------

Cet article devait paraître dans un quotidien gratuit il y a trois ans... il a été jugé "insuffisamment accessible aux non-initiés du football". 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu