Avertir le modérateur

25/06/2007

Ségolène Royal en marge du Parti Socialiste : 5 raisons de croire à la création imminente de son propre parti

1. François Hollande a refusé d’être le directeur de campagne de Ségolène Royal lors de la dernière présidentielle, de se marier avec elle, et même, de se séparer d’elle alors qu’il avait une maîtresse. L’homme du « Non », comme l’a démontré le référendum sur la Constitution Européenne en 2005, pourrait aller au bout de cette logique un tantinet « macho ». Il devrait « l’éconduire » à nouveau, en la conduisant expressément vers la sortie du Parti Socialiste… prochainement. Dans un couple, après une séparation, l’homme coupe souvent tous les ponts… 

2. Ségolène Royal possède aujourd’hui une popularité à son zénith chez les « sympathisants socialistes ». Cette souris n’effraie pas les éléphants du PS, lesquels disposent d’arrangements d’appareil pour éviter toute modification profonde dans le parti, d’ici aux élections municipales de 2008 ; et savent que les vacances vont « remettre à neuf » la mémoire des Français.

Avant le grand chambardement au Parti Socialiste (le remplacement de Hollande… s’il a réellement lieu !), Madame Royal serait donc parti pour une année de relatif anonymat. En effet, elle n’a aucune fonction au PS, elle ne se présentera pas au suffrage universel l’année prochaine (puisqu’elle est contre le cumul de mandats), et certains de ses soutiens ne pourront obtenir qu’avec l’assentiment de Hollande et des barons du parti.

Et comme elle préfère toujours conserver l’initiative…

3. Ségolène Royal défend une idée surréaliste pour le Parti Socialiste : la parole des gens, ce n’est pas que l’encre des programmes électoraux, c’est avant tout la source des meilleures idées.

Madame Royal milite en faveur de la démocratie participative, des citoyens experts de leur quotidien, et du vote des adhérents du PS pour désigner leur candidat à la présidentielle. Ce dernier point pourrait être remis en cause dans un an.

Pourquoi attendre d’espérer prendre le pouvoir au PS… sans le moindre espoir ? 

4. François Bayrou a déjà enregistré 75 000 pré-adhésions pour le Mouvement Démocrate. A lui, le centre-droit. Si Ségolène Royal crée son propre parti, elle doit rapidement se positionner, sous peine de voir Bayrou aspirer tous les électeurs du Centre. En plus, elle occupera le centre-gauche. Centre-droit, centre-gauche : deux partis qui pourront aisément réaliser des alliances, et gagner des élections. Car, comme l’a prouvé la Présidentielle 2007, plus aucune élection nationale ne se gagnera en faisant campagne contre les riches.

5. Enfin, quand Ségolène Royal s’est véritablement lancée dans la course à la précédente présidentielle, les gens ont été frappés par son image rayonnante et sous le soleil aux côtés de la future présidente chilienne, contrastant avec les caciques du PS fêtant les dix ans de la mort de François Mitterrand sous la pluie de Jarnac. Hier, Ségolène Royal attirait la lumière des médias en visitant des grottes préhistoriques, tandis que les barons du PS continuaient de débattre à l’ombre de la télévision lors de leur Conseil National. La boucle serait en quelque sorte bouclée. Dans une série télévisée, après une première saison aussi marquante, ce serait un excellent « cliffhanger », c’est-à-dire, un rebondissement de dernière minute qui vous envoie de suivre toute la saison suivante sur les traces de votre héroïne favorite…

Commentaires

"Madame Royal milite en faveur de la démocratie participative, des citoyens experts de leur quotidien" et met en avant les militants.
Mais elle se met constamment en avant elle-même et n'en fait qu'à sa tête ! Elle se positionne ainsi pour 2012 : est-ce vraiment la question à l'ordre du jour ?
Même si je suis hostile à cette femme politique et toi un de ses admirateurs, nous nous rejoignons sur le fait qu'elle crée son propre parti. Ainsi sera clarifiée la situation et légitimé son cavalier seul.

Écrit par : Olivier B. | 25/06/2007

Bonjour,
vous trouverz les infos politiques en vidéo à l'adresse

http://demo.une.net

ce site sans pub est mis à jour tout au long de la journée.

Écrit par : Benjamin | 27/06/2007

Madame Royal n'intéresse vraiment plus personne, elle peut se mettre en avant ou pas, s'afficher avec qui elle veut, on s'en fout royalement, elle n'a jamais été crédible, vraiment pourquoi voulez-vous qu'elle puisse encore avoir une place dans la vie politique française ? les électeurs du PS défunt y tiennent encore, et ben c'est tant mieux pour eux on ne peut pas les blâmer les pauvres cotisants, on ne peut que les plaindre !

Écrit par : aubeline | 29/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu