Avertir le modérateur

15/06/2007

Environnement, Juppé à vélo : ce nouveau logo du développement durable pourrait être retiré dès dimanche, après les législatives à Bordeaux

C’est une image qui choque, et pourtant, elle devrait rassurer : Alain Juppé à vélo.

Le Super Ministre de l'Environnement se déplace désormais sur un beau vélo hollandais entre son ministère du boulevard Saint-Germain, l'Hôtel Matignon et son domicile… trois lieux situés dans le VIIème  arrondissement de Paris. Ne riez pas : un européen sur 3 prend son véhicule pour parcourir... moins de 3 kilomètres ! 1

Candidat à la députation dans la 2ème circonscription de Gironde, monsieur Juppé s'est même rendu en deux-roues dans le bureau de vote de l'école Albert Barraud, en compagnie de sa femme et sa fille.

A chaque fois, Alain Juppé ne portait pas de casque, même si cette sécurité ne figure pas dans les 10 commandements de l’éco-cycliste. 2

On peut aimer le vélo, sans se passionner pour le ridicule. D’autant que les photographes et les cameras de télévision sont souvent présents pour immortaliser la scène.

Certes, le numéro 2 du gouvernement Fillon a la tête dure et ne craint pas les chutes. Il l’a prouvé en décembre 1995, lors de son premier plan pour l’environnement, en contraignant les Français à la marche à pied durant trois semaines grâce aux grèves des Transports. Quant aux chutes, il a appris à s’en relever plus vite que la moyenne, à en juger par la vitesse avec laquelle il a repris la mairie de Bordeaux sitôt son année d’inéligibilité terminée.

Alain Juppé cherche à montrer clairement que l’air vivifiant du Canada lui est monté à la tête. Et qu’il n’est pas présent en politique pour recycler seulement les vieilles casseroles traînées par d’autres que lui.

Mais aujourd’hui encore, Juppé à vélo, c’est une image qui prête encore à rire. Non ? 

Si ! Si !

Aussi étonnant que cela puisse vous paraître, Monsieur Le Ministre, cette image n’est pas crédible. Elle ne semble pas correspondre à l’adoption d’un réflexe naturel, profitable à notre belle Planète Bleue. On a même le fort sentiment qu’il s’agit d’un geste marketing, d’un logo trouvé par une agence aussi performante que celle choisie par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Londres 2012. Un peu comme si Christine Lagarde, chargée des questions agricoles, venait bosser en tracteur ; ou si Christine Boutin, déléguée au Logement, habitait un HLM. 3

En outre, en matière d’écologie, Alain Juppé a avoué son « enthousiasme de néophyte ». Il se souvient bien, lorsqu’il était Premier Ministre, avoir pris « une décision courageuse en interdisant, dans une vallée des Pyrénées, malgré l'opposition d'EDF et de mon ministre de l'Industrie, la construction d'une ligne électrique à haute tension qui allait défigurer le paysage. » Mais guère plus. Ah si… l’inauguration d’une usine de fabrication d’éthanol « à l’époque ». Juppé, précurseur ? Pas vraiment. C’est l’an dernier, au Canada, qu’il a pris conscience « du danger qu’encourait la planète si on ne faisait rien ». Remarquez, comparé à l’attitude de George W. Bush au récent G8, Alain Juppé est effectivement un précurseur…

N’accablons pas Alain Juppé, même s’il devra changer de braquet pour convertir le programme présidentiel de Nicolas Sarkozy à l’écologie, lequel a été le plus mal noté de tous les projets des candidats à l’Elysée par l’Alliance pour la Planète (8,5/20, contre 16/20 à Ségolène Royal).

En effet, Alain Juppé a déjà posé, sans tarder, les jalons du « Grenelle de l’Environnement » prévu à l’automne prochain. Il a occupé Matignon, ce qui lui confère une excellente vue transversale des dossiers (entre Ministères), absolument impérative pour réussir dans sa mission. Il expérimente à Bordeaux le transport urbain de l’avenir (le tramway), avec ses difficultés et ses avantages, sachant que les transports sont à l’origine de 25% des émissions de CO2 en France. Il conserve aussi une certaine lucidité sur certains dossiers brûlants comme le nucléaire, qui n’est pas, selon lui, la solution « à échéance de 3 à 4 décennies », mais dont on ne peut se passer aujourd’hui4.

Il est vrai qu’il s’agit là d’un regard sur cet homme politique, réalisé sans la complicité du Canard Enchaîné. Juste avant sa nomination, le Super-Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable s’est débarrassé d’un croiseur qui rouillait sur les quais de Bordeaux avec, à son bord, 35 tonnes d’amiante. Il l’a « refourgué » à l’armée, qui, comme on le sait depuis l’affaire du Clémenceau, possède une puissance de dégazage monstrueuse pour recycler les poubelles de mer… Récemment, pour l’inauguration du TGV-Est, Monsieur Juppé a pris le train en route à Metz, en compagnie du Premier Ministre François Fillon… en rappelant, bien évidemment, combien le rail était meilleur pour Dame Nature que la voie des airs. Enfin, cet homme complet n’instituera pas de moratoire sur l’OGM le plus cultivé de France, le maïs OGM mon 810, dont les anomalies restent inexpliquées selon Greenpace. Il a visiblement baissé Lagarde devant Christine, sa déléguée à l’agriculture, pour la seconde fois… Ce qui fait dire à l’association de défense de l’environnement : « Le gouvernement accumule en effet les positions anti-écologiques. En effet, le 13 juin, la France acceptait au Conseil européen des ministres de l'agriculture que les produits biologiques puissent contenir jusqu'à 0,9% d'OGM alors qu'elle avait la possibilité de voter contre cette décision qui va décrédibiliser l'agriculture biologique. »

Avant de juger Alain Juppé sur ses actes à moyen terme (ce qui sera fait sur Linfonaute) plutôt qu’à sa posture sur son beau vélo hollandais, attendons d’abord que le candidat UMP de la deuxième circonscription de Gironde, bien qu’en situation de ballotage favorable, passe le cap des législatives, sous peine de devoir rendre son portefeuille ministériel comme l’a exigé le Premier Ministre François Fillon…

Et vous, Juppé à vélo, ça vous inspire quoi ? 

 

1 En ville, la voiture est utilisée dans 80% des déplacements, représentant la première source de pollution de l’air. Conséquence de ces comportements : 700 000 tonnes de pétrole brûlées et 400 000 tonnes de polluants divers rejetées dans l’air.

 

2 Les 10 engagements de l’ÉCOcycliste :

1- Je ramène tous mes déchets, de la chambre à air usagée aux emballages alimentaires en utilisant pour cela la poche arrière de mon maillot.

2- Je préfère les produits recyclables ou recyclés.

3- Je nettoie mon vélo, sans excès de lavage, avec des produits biodégradables.

4- J’entretiens mon équipement pour qu’il dure plus longtemps.

5- Je respecte les espaces naturels protégés.

6- Je respecte les cultures, clôtures et troupeaux, les piétons et les trottoirs.

7- Je choisis le vélo pour mes petits déplacements UTILITAIRES.

8- Je milite pour le vélo autour de moi, et dans ma commune.

9- Je fais l’éducation cycliste de mes enfants.

10- Je respecte tous les gens que je rencontre.

3 Je n’ai rien contre les « Christine » ; j’en ai même aimé une, jadis !

4 J’ai personnellement vécu près d’une centrale nucléaire (Cattenom) durant une dizaine d’années.

Commentaires

ça saigne, c'est bon, bravo.

Écrit par : bob | 15/06/2007

Bonjour,

qu'un ministre soit a vélo, c'est un bon début, et ce n'est pas ridicule. pourquoi le serait-ce ?
Moi-même, je vais travailler à vélo. et mon employeur se moque souvent de moi, parce que cela ne fait pas partie de "l'image " de l'entreprise.

Et le casque ! d'après les statistiques, les commotions et autres chocs à la tête sont plus fréquents en voiture qu'à vélo. Les automobilistes portent ils pour autant un casque ?

Écrit par : compagnon | 15/06/2007

ca fait depuis bien avant que juppé soit nommé ministre qu'il se balade a velo ( je le sait j'habite bordeaux ) , et tout bordelais a deja vu depuis longtemps juppé faisant le tour des quai de bordeaux a velo.( mais bon il n'y avait pas forcement de troupeau de journaliste a la difference de ces derniers jour ).

Écrit par : nico | 15/06/2007

Ce que je pense de l'article: Excellente forme sur fond mediocre. Je trouve bien que les ministres commencent a se deplacer a velo. C est symbolique

Écrit par : Loic | 15/06/2007

ca c'est bien du pauvre et minable pseudo journalisme de gaucho à la con qui n'a rien d'autre à decrire que les deplacements à pied à cheval ou en velo du ministre, le debat se situe tres haut je trouve, un peu comme au ps en ce moment ....

Écrit par : flash | 15/06/2007

Je trouve ça bien qu'il utilise le vélo pour les petits déplacements (avec le casque serait mieux).

Et puis, côté dépense : le vélo le plus cher sera toujours largement moins cher qu'une Renault haut de gamme (et ça marche mieux, mais c'est un autre problème ...).

Écrit par : An'onyme | 15/06/2007

C'est bien d'utiliser son vélo la semaine qui précède les élections mais Mr Juppé (et F Fillon) aurait pu éviter d'aller inaugurer le TGV est en avion et de repartir à Bordeaux par le même moyen de transport, il n'y avait pas de photographe pour immortaliser cet exploit.

Écrit par : Francis | 15/06/2007

Le journalist ne trouve pas Juppé sincere du faite qu'il utilise un vélo pour se déplacer. A t'il au moins fait des recherches pour savoir si ce mode de transport est nouveau pour lui? Non.

Conclusion: Juppé prend plus au sérieux son travail que le journalist.

Écrit par : sus aux hypocrites | 15/06/2007

Utilisateur quotidien de velo, je trouve ca bien que Juppe prenne son velo.

Dans une certain generation nee dans les annees 50 et 60, ca fait pas 'efficace' de venir au bureau en velo.

Ce qui est absurde, parce que c en general, plus efficace, plus economique et plus ecologique.

Symboliquement, c bien que Juppe, ministre prenne son velo ...

Écrit par : nico | 15/06/2007

Vous critiquez pour le plaisir de critiquer, ou vous avez quelque chose contre M Juppé en particulier ?

Et quand votre camarade "vert" se pointait à l'Elysée dans sa diesel bien polluante, vous lui parliez de casque ?

Écrit par : Alain | 15/06/2007

@ Nico, Alain, sus aux hypocrites, An'onyme, flash, loic et compagnon

"Monsieur le Journaliste" pense que lorsque l'on veut démontrer que l'on adopte une attitude utile à la Planète, il faut aller jusqu'au bout de cette démarche.
Comme le rappelle Francis, qui a bien lu tout l'article, à quoi bon faire économiser à la Planète quelques KILOS de CO2 en circulant à vélo, lorsque l'on prend l'avion pour aller inaugurer le TGV à Metz - qui était parti de Paris, à portée de vélo de son Ministère, je le rappelle - et que l'on fait ainsi "don" de quelques TONNES de CO2 à la Planète ?

A aucun moment, je n'écris qu'Alain Juppé vient "subitement" de se mettre au vélo. Je trouve que cette image ne colle pas - pour le moment - aux dernières actions entreprises par cet homme politique en matière d'environnement - OGM mon 810, le croiseur en rade de Bordeaux, etc. -.
A aucun moment, je n'écris que c'est "mal" d'utiliser le vélo pour les petits déplacements. Je rappelle même ce scandale en introduction : un européen sur 3 prend son véhicule pour parcourir... moins de 3 kilomètres !
J'insiste simplement - certes, avec perfidie - sur la cohérence des gestes à adopter pour protéger l'environnement.
Avoir de la COHERENCE dans son attitude, n'est-ce pas la moindre des choses pour un homme qui détient aujourd'hui tant de pouvoirs pour changer le visage environnemental de la France ?
Mais bon, libre à Tous de lire l'article jusqu'au bout... et d'en entendre TOUS les arguments.

Écrit par : LINFONAUTE | 15/06/2007

Très bon article, j'aime les sarcasmes et ce ton ironique qui ne se base pas sur rien.

Écrit par : Concombre masqué | 15/06/2007

habitant Bordeaux !! ce n'est pas qu'une image pour de la pub !!! on vois souvent Mr Juppé à vélo dans notre ville, mais c'est vrai que les journalistes sont trés bon pour faire des super reportages bien assis devant leur télé et se dire qu'ils savent tout du monde !!! moi j'aimerai bien voir tout les journalites faire du vélo aussi !!!!

Écrit par : doudou1138 | 15/06/2007

je confirme, il n'y a là absolument aucune nouveauté. Juppé s'est toujours déplacé à vélo à Bordeaux (je l'ai croisé de nombreuses fois et pas forcement en costard). Il faut dire qu'il faut être sérieusement feignant ou ne vraiment pas avoir le choix pour préférer 45 min de voiture à 10 min de vélo.

Écrit par : matthieu Colas | 15/06/2007

Pourquoi ne retenez vous que le vélo dans cet article?
Alain juppé c est avant tout les emplois fictifs du RPR, des travaux personnels pris en charge par le contribuable...
Bordelais reveillez vous il vous reste quelques jours pour nous virer ce fléau de la politique d'un autre temps...

Écrit par : mo | 15/06/2007

C'est une très bonne chose que Mr Juppé montre l'exemple. Maintenant, il peut continuer sur sa lancée, par exemple en évitant les déplacements inutiles en avion, alors qu'il a la possibilité d'utiliser le TGV ...

Écrit par : jeanphil | 15/06/2007

"monsieur le journaliste" semble plein de bonne fois, et soutient son propos avec un style trés accrocheur (un poil sarcastique peut-être) et des arguments convaincants. Bon. Par contre, l'objectivité est en option. qui peut vraiment se vanter d'être cohérent dans toutes ses actions ? On est tous remplis de bonne volonté et de principes, mais soyons francs, qui ne laisse jamais son téléviseur en veille ? qui ne laisse jamais couler le robinet de l'évier pendant qu'il se brosse les dents ?... Bien sûr Juppé est un homme public, il doit donner l'exemple ... c'est un peu trop facile non ? Voilà pourquoi je crois que votre article n'est pas objectif et que vous avez surement une dent contre Mr Juppé.

Écrit par : matthieu Colas | 15/06/2007

Juste pour dire que Jupé à vélo, ça ne date pas de sa nomination, étant bordelais, je le vois régulièrement sur un vélo, et ce, depuis qu'il est maire de cette ville.
Une image marketing qui dure depuis des années, est-ce juste une image ponctuelle au sens de votre article ?

Écrit par : Eric | 15/06/2007

"Avant de juger Alain Juppé sur ses actes à moyen terme"...En lisant votre article, on a bien l'impression que vous l'avez déjà jugé...

Écrit par : Max | 15/06/2007

Trouver ridicule qu'un homme politique se deplace en vélo, c'est d'un ridicule!
Si c'était ocasionnel, je l'admettrais. Revoyez vos points de vue. Et essayez le vélo.

Écrit par : Paul Rosa | 15/06/2007

@ Matthieu Colas, Eric, Paul Rosa, Max et doudou

Je suis bien d accord avec vous, Matthieu Colas : personne ne peut se vanter d une cohérence totale dans son action ; mais un minimum de cohérence, c est offert à tous !
Le problème, c est qu aujourd hui, l action de monsieur Juppé au gouvernement s arrête à cette image idyllique, reprise à tout bout de champ par les chaînes de télévision : lui-même sur un vélo.
Ce que je cherche à dire, même si c est dur à entendre, c est que Mr Juppé doit aller au-delà de l image. Pourquoi n a-t-il pas suivi nos voisins allemands, dont chacun connaît la sensibilité aux questions touchant à l écologie, concernant le moratoire sur le Mon 810 ?
C est en cela, doudou et Eric, que l image de Mr Juppé sur un vélo est à mon sens du marketing : une bonne et une belle intention, qui n est pas, pour l instant, suivi d actions !
Que Mr Juppé donne l'exemple... jusqu'au bout !

Quant au vélo, ayant été exempté de mobylette par mes parents, je l'ai longuement pratiqué. Et sur des distances d'une quarantaine de kilomètres, durant mon adolescence. Certes, cher Paul Rosa, je n'utilise pas le vélo pour aller au travail : je marche tous les matins une heure et quart pour me rendre à mon taf. Ah... (minimum de) cohérence, quand tu nous tiens !

Enfin, Max, sachez que mon regard caustique ne m'empêche pas d'espérer en la réussite de l'action de Mr Juppé à l'environnement. La planète en a bien besoin ! Seulement, reconnaissez, les premiers signes donnés ne sont pas encourageants ; pour l'instant, je vous le concède...
J'ajoute même une chose : les actions profitables à l'environnement et au développement durable mises en place par Mr Juppé seront toujours mises en valeur sur ce Blog.

Écrit par : LINFONAUTE | 15/06/2007

A Matthieu Colas
On est tous remplis de bonne volonté et de principes, mais soyons francs, qui ne laisse jamais son téléviseur en veille ?
-> Moi : http://www.economie-energie.net/boutic/bou_list.cgi?codefam=cou

Écrit par : mo | 15/06/2007

2% pour les ecolos aux présidentielles ! c'est un chiffre qui dispense les prétendus défenseurs de la planète tentance trotskyste de donner des leçons à M. Juppé et aux autres adeptes du vélo.

Les affidés et associés des écolos n'ont jamais pris aucune mesure pratique ou emblématique pour sauver la planète. Ils se limitent aux colloques ou la tchatche remplace l'action depuis 20 ans. Heureusement que les profs font passer le message à nos descendants.

Mme Voynet est la figure psalmodique de ces curetons verts gauche . En abandonnant la liaison fluviale grand gabarit elle a définitivement sabordé la voie d'eau Rhône Rhin au seul profit de quelques amis !

Une barge fluviale c'est l'équivalent de 250 camions sur l'autoroute. Le trafic Marseille Pagny (Beaune) céréales, sel de déneigement etc...a fait + 100% en 1 an. Ce n'est qu'un début.

Les cargos fluvio maritimes chargent les céréales en Bourgogne et livrent directement en Algérie. Qui le sait ?

Juppé se déplace en vélo comme de nombreux parisiens ou lyonnais qui n'attendent pas les incantations des 68tards attardés pour éviter de perdre du temps dans les embouteillages.

En vélo aux heures de pointe, Pantheon Madeleine en 12 minutes. Même avec une Ferrari vous ne pouvez pas aller plus vite.

Les commentaires oiseux et les AG nocturnes des ecolos collectivistes ne suffiront pas à sauver la planète.

Bravo à M Juppé comme à tous ceux qui font chaque jour le nécessaire pour limiter le CO2, qu'ils soient de droite, de gauche ou des centres.

A Strasbourg ce type de débat n'a jamais eu lieu mais toute la ville se déplace en vélo. C'est une province un peu originale car même leur sécu n'arrive pas à être en déficit. Developpement durable exemplaire.

Écrit par : Villareymond | 15/06/2007

Encore une critique systématique et pleine de mauvaise foi. Qu'auriez vous écris si Mr Juppé se déplaçait en grosse cylindrée ? Et puis le plus important: "Alain Juppé ne portait pas de casque". Quelle finesse et quelle objectivité, ca c'est de l'info!

Écrit par : Dtan | 15/06/2007

Moqueries, mauvais esprit, cynisme...c'est principalement ce qui se degage de cet article...ca sert a quoi? Ca defoule?? C'est vrai on est pas oblige de le lire (heureusement!)... Ca fait quand meme de la peine pour l'auteur...qui semble bien fier de lui-meme...
Enfin moi aussi ces quelques lignes me defoulent... mais le message a retenir est qu'il est mieux dans la vie d'etre positif et optimiste que cynique et revanchard...ben oui Segolene elle a perdu... c'est fini, faut tourner la page...

Écrit par : William | 15/06/2007

Bonjour,

Une fois de plus, le propos de l'infonaute vole haut, peut etre faute d'idées alternatives, dans un monde ou la critique est aisée, les nouvelles idées plus rares.

Au fait, notre Infonaute navigue-il- quotidiennement à vélo comme Alain Juppé, certains bloggeurs... et moi?

Écrit par : Thibaud | 15/06/2007

Oh ! O_o Encore un article écrit par un sans-neurones... pas de chance.

Écrit par : XY | 16/06/2007

Il semble que Mr Juppé n'est pas de bonne foie, il est un excellent technocrate, d'une grande intelligence mais il a le sourire méprisant et froid des pervers, il n'arrive pas à le planquer, même sur sa bicyclette de perlinpinpin avec laquelle il veut nous dorer la pillule ogm.
personnellement, je suis de droite, je n'aime pourtant pas que juppé se fiche de tous les français qui, ont le sait, sont massivement contre les ogm
cet article est juste et montre plus un début de déception, voir une certaine tristesse, plutôt qu'une moquerie ou un mauvais esprit.
doit ton être positif a en crever ?

Écrit par : arno | 16/06/2007

Un peu facile de s'faire prendre en photo pour se la jouer pseudo-ecolo a la sauce holandaise.
C'est un beau clown celui-la, on ne reviendra pas sur son passé, mais ce qui me frappe c'est son Fan Club... "ouais t'arretes d'embeter Juppé OK ? t'as perdu c'est bon..." pathetique.
Et entre nous le 0,9% d'OGM dans le BIO, j'en suis ecoeure.

Écrit par : Jean-Louis | 16/06/2007

UN cycliste de plus c'est toujours bien. Tout ce qui va dans le bon sens est bon à prendre

Écrit par : silvio | 16/06/2007

j'habite Bordeaux depuis 1993. J'ai vécu l'arrivée d'Alain Juppé dans la capitale de l'Aquitaine.
Désolé de vous contredire, mais Alain Juppé se déplace toujours à Vélo ou à pieds dans la ville depuis qu'il n'est plus premier ministre. Il est à l'origine du formidablement développement des pistes cyclables le long des quais de Garonne.
il est d'ailleurs un des rares à se déplacer ainsi avec Hurmic (j'ai oublié le prénom), le candidat vert et un de ses adjoints chargé des transports.
Vous lui faite un mauvais procès.

Écrit par : andrew | 16/06/2007

Le vélo, c'est écolo, mais il a sûrement viré son chauffeur... à quand un pousse-pousse pour tous les ministres ?

Écrit par : greg | 16/06/2007

Bonjour,
Je pense que c'est une bonne chose de mettre en avant de telles moyens de transport, encore faut-il que les média les plébissitent eux-aussi, et non pas en rire et les dévaloriser.

Écrit par : rémi | 16/06/2007

on voit tout de suite votre indulgence à l'égard de Juppe ! sûr qu'avec vos amis du PS on aurait eu toute la palette de mesures appropriées : un coup à droite un coup à gauche et un coup au centre !!! quand on voit l'ambiance au PS bonjour les dégats... le plus drôle ce sont les verts : on se demande vraiment s'ils ont une cervelle !!! en tous cas tant qu'ils ne seront pas indépendants des partis politiques comme Nicolas Hulot on ne leur accordera que le titre de sous fifres du PS c'est tout ce qu'ils méritent...

Écrit par : BERTA | 16/06/2007

La plupart des gens qui commentent l'article ne l'ont absolument pas compris, ça me chagrine. Il ne s'agit pas de dénigrer le fait que Juppé roule à vélo, mais de dire que ce type manque totalement de cohérence et de légitimité, en se posant d'une certaine manière en donneur de leçons alors qu'il a pollué bien plus que sa part rien qu'en un seul déplacement en avion.

Personne n'a jamais dit que Juppé ne roule jamais à vélo.

Et pour ceux qui s'attaquent au coté subjectif et partisan de l'article, rappelez vous qu'il s'agit d'un BLOG et pas d'une dépeche reuters.

Écrit par : TiM | 16/06/2007

on dirait que les personnes qui lisent le contenu intégral de cet article sont rares ... Les gens, excusez moi, "de droite" s'arrêtent à l'ironie d'un juppé à vélo alors que dans l'article il est question de comportement sur plusieurs années mais dont les gens, encore est toujours "de droite", pardonnent ou oublient parce qu'il faut bien le dire, personne n'est parfait et surtout pas nos dirigeants ...... je trouve cette ignorance "volontaire" aussi facile que le sarcasme de juppé à vélo ....

Écrit par : lionel | 16/06/2007

Vous voyez Hollande à Vélo.... ou Ségolhaine faire un Jogging??? non c'est impossible.... L'un est bien trop gras ...l'autre est aussi courbée que ma grand mère qui va feter ses 87ans cette année. Alors effectivement, avoir un Président qui fait du jogging....et qui a distancé toute la gauche, avoir un premier ministre qui lui emboite le pas, avoir un (ex) ministre svelte qui fait du vélo.... ca laisse rêveur les jaloux socialo communiste.
Il est vrai que Ségolhaine préfère son 4x4 Mercedes ML pour ses déplacements dans notre région.... elle a raison de parler d'écologie...

Écrit par : ségolhaine | 17/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu