Avertir le modérateur

10/06/2007

Inauguration de la ligne TGV-Est : découvrez Metz, Nancy, Strasbourg et Colmar… mon beau pays !

C’est aujourd’hui même que l’Alsace et la Lorraine seront rendues à la France.

Terres longtemps secouées par les chocs frontaux entre deux plaques tectoniques humaines (les peuples allemand et français), ces deux régions ont acquis le droit, grâce au TGV-Est, de participer au débat national sur l’avenir de notre pays.

La nouvelle liaison ferroviaire met en effet Metz et Nancy à un peu plus d’une heure et quart des centres de décisions humains, toujours situés dans la capitale, et ouvre ces rendez-vous professionnels parisiens à davantage de cadres alsaciens, le train revenant nettement moins cher que l’avion pour une entreprise. Le gain de temps sur le trajet permettra, en outre, de faire l’économie – dans tous les sens du terme – d’une nuit à l’hôtel et d’un départ la veille d’une réunion débutant à neuf heures du matin. C’est la vraie et la seule révolution apportée par le TGV-Est. Aucun transfert de population n’est attendu entre l’Est et Paris, comme il y en a eu avec l’ouverture de la liaison rapide avec Marseille.

En sens inverse, les amateurs de petits week-ends sympathiques regarderont d’un autre œil – bien que toujours inquiet, en direction du ciel – Metz, Nancy, Strasbourg et Colmar. Si la météo est clémente, vous allez prendre plaisir à vous attarder dans une des cités les plus peuplées dans le monde à l’époque médiévale (et bientôt d’une annexe du Centre Pompidou), à prendre un pot sur l’une des plus belles places d’Europe (la place Stanislas à Nancy), à parcourir une ville-musée (Colmar), ou encore, le bonheur d’écumer un fameux site naturel découvert par les Romain – Strasbourg - en tramway.

Je vous en dirai bientôt plus dans Linfonaute sur ces villes que je connais bien, en tant que Lorrain et en tant que journalistemais au fait, qu’aimeriez-vous savoir sur ces lieux encore mystérieux pour une majorité des Français ?

Commentaires

L'Alsace et la Lorraine étaient séparés jusqu'à présent du reste de la France peuplée, urbaine et dynamique par un réseau de transport lamentablement désavantagé et par "la diagonale du vide" qui va des Ardennes à au Jura en passant par la Champagne et la Bourgogne. Il était plus facile pour ces population de se rendre à Cologne ou à Francfort que d'aller à Paris. Ce changement fondamentale apporté par le TGV est mal évalué par les Parisiens qui y voient légitimement l'occasion de découvrir des régions excentrées et peu connues mais il est réel et va faire du bien à ces régions qui ne sont pas au sommet de leur forme économique.

Et petite précision pour ceux qui auraient peur du temps dans ces régions: Colmar est la ville de France ou il pleut le moins tout au long de l'année et les été Alsaciens et Lorrains sont très ensoleillés et chauds malgré les orages.

Écrit par : Roquettesyntaxe | 14/06/2007

En tant que messin j'apprécie beaucoup cet article ! Je vous invite cordialement sur Lorraine Café http://www.lorraine-cafe.fr

Écrit par : Lorraine | 30/07/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu