Avertir le modérateur

01/06/2007

Série Télévisée : Da Ali G Show

Ali G n’est pas qu’un trublion britannique de plus. Son style est original… et dévastateur !

En l’an 2000, un bug a échappé aux informaticiens. Nom du virus : Sacha Baron Cohen, aussi connu sous l’appellation incontrôlable de Ali G. Ce rappeur gangster, à l’occasion chauffeur de Madonna dans le clip “ Music ”, a sévi l’an dernier sur les ondes déjà décalées de la chaîne britannique Channel Four. Sa désopilante émission “ Da Ali G Show ” a en effet été conçue pour mettre à mal le système d’exploitation de la télévision. A travers des parodies ou des interviews décapantes, Ali G s’attaque, dans son style très musical, à tous les termes interdits d’antenne : usages de drogues, travestissement de hauts personnages de l’Etat, les carnivores également défenseurs d’animaux, etc. Le résultat à l’écran est plus qu’inattendu : il est ahurissant. Ali G pastiche “ qui veut gagner des millions ? ” par “ qui veut gagner une once d’herbe ? ” - de la skunk, bien sûr ! En direct, il remet enfin son passeport britannique à Mohammed Al-Fayed… contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Insensible à la carrure de ses interlocuteurs, le rappeur brocarde avec une férocité identique tant les agents du F.B.I que les producteurs de films. Mais c’est protégé sous le costume délavé d’un journaliste kazakh qu’il ose le pire, tel interroger les élèves de l’université de Cambridge sur la présence de prostituées au bal de fin d’année. Malheureusement, le virus Ali G est programmé pour s’autodétruire après six épisodes. Un temps toutefois suffisant pour vous redonner longtemps goût à l’authentique provocation à la télévision.

 

-------------

Critique parue jadis dans le Nouvel Observateur

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu