Avertir le modérateur

31/05/2007

Sarkozy et la pensée unique : la « pensée double » comme solution ? Réponse avec les embrouillaminis sur la déduction des intérêts des emprunts et sur Vanneste, l’Umpiste qui ne sera jamais un lampiste

Un Président de la République en campagne, qui monte à la tribune pour défendre son projet et ses idées, personnellement… cela m’enchante !

Je sais pourtant bien que ma propre Ségolène personnelle à moi-même a stigmatisé l’implication de Monsieur Sarkozy, ce bouillonnant « chef de l’UMP » qui s’agite continuellement au point d’avoir manqué, en début de semaine, de mettre involontairement une claque à Roselyne Bachelot lors d’une conférence en s’exclamant – bras à l’appui – juste à côté d’elle (une image vue… dans le Journal Télévisé de France 2. Authentique !)

Pourtant, même si les sondages permettent à Monsieur Sarkozy de jouer sur du velours – tissé à la main et sur mesure par les querelles du Parti Socialiste -, son attitude me satisfait pleinement. Elle tranche ainsi avec son prédécesseur, adepte du bunker, même si le nouveau Président de la République préfère indubitablement le tir à vue.

Dans cet exercice, qu’il a longuement pratiqué avant-hier soir au Havre, il s’est montré d’une arrogance déplacée pour la fonction qu’il incarne. Durant son discours, que j’ai suivi sur une chaîne de la TNT, il a moqué l’opposition – appelée « Pensée unique » -, avec la dérision d’un vulgaire vendeur de « coupe-légumes miracle ». S’il fait preuve de la même dignité pour parler des désaccords avec nos partenaires européens lors du Sommet Européen des prochains 21 et 22 juin, le prochain référendum sur le Vieux Continent portera sur la question suivante : faut-il exclure la France de la Communauté Européenne ?

Du coup, alors que j’avais envie de m’attacher à comprendre le sens de l’action politique de Monsieur Sarkozy, le diable est sorti de ma boîte à questions intérieure !

Avec deux interrogations majeures : pourquoi Nicolas Sarkozy est revenu si tardivement sur les propos d’Eric Woerth, le ministre des comptes publics et de la fonction publique, concernant les déductions fiscales sur les intérêts des emprunts immobiliers ?

Et pourquoi l’ancien chef de l’UMP, qui avait annoncé que son parti de soutiendrait pas Christian Vanneste – auteur de propos homophobes, et condamné en janvier dernier par la justice -, n’a pas présenté de candidat dans sa circonscription aux prochaines législatives ?

Concernant la déduction fiscale promise aux propriétaires de logement, le Président de la République désavoue donc Eric Woerth, étendant les déductions fiscales sur les intérêts à tous les emprunts immobiliers EN COURS – sans préciser la durée d’application de cette mesure, ni ses critères – au lieu de porter cet avantage financier sur les seules acquisitions réalisées après la date majeure du 6 mai. Un désaveu qui a mis le temps d’un sondage à se concrétiser… C’est en effet précisément le temps nécessaire à ce test de réaction de l’opinion publique qui s’est écoulé entre l’affirmation du ministre des comptes publics et de la fonction publique et la rectification du Président de la République. Etonnant, non ? Pas vraiment. Selon la chaîne BFM – vous savez, la télévision qui a diffusé le débat « interdit » de l’entre-deux tours de la Présidentielle -, ce cadeau fiscal pourrait coûter jusqu'à 10 milliards d’euros. Soit, de mémoire, un sixième du coût total du programme présidentiel du candidat Sarkozy. C'est rageant d'autant, qu'à mon humble avis, cette mesure ne fera que provoquer une nouvelle hausse des prix dans l'immobilier...

Je suis donc saisi d’une profonde interrogation : est-ce que les décisions de Nicolas Sarkozy sont à durée limitée ?

Sur la seconde question, Christian Vanneste mérite la fermeté de traitement accordée à un récidiviste, puisqu’il n’a pas hésité à réitérer ses propos homophobes, malgré la condamnation par la justice. Accueilli la semaine dernière à Matignon (un témoignage de sympathie du gouvernement qui a choqué), il a même eu le droit à un traitement de faveur : sa circonscription, la 10ème à Tourcoing, est la seule de son département sans candidat UMP. Nicolas Sarkozy, après la décision de justice, « condamnait fermement » les propos du député et avait rappelé la position de son parti : ne pas réinvestir Vanneste aux législatives. L’un des porte-parole de l’UMP, Luc Chatel, déclarait alors que Christian Vanneste n’avait pas été réinvesti dans sa circonscription, estimant qu’il s’agissait là de « la plus grande sanction de sa famille politique » (sic !).

Je renouvelle ma profonde interrogation : est-ce que les décisions de Nicolas Sarkozy sont à durée limitée ?

Le Président de la République a eu beau jeu de stigmatiser la Pensée Unique. En affirmant une chose, puis en soutenant son contraire, il finira par nous faire croire que sa marque de fabrique, c'est la Pensée Double

Commentaires

Halte à la vannestophobie!


Question posée à Benoit Schmid de gaylib:

Si je peux malgré tout vous donner un conseil..
Vous appelez à voter CONTRE Mr. Vanneste....(diabolique???)....Donc POUR????
Les loosers de la gauche?Lepen?Les culbutos de ni gauche,ni droite de Bayrou??
Leur avez vous seulement posé la question en public:seraient ils fous de joie et très fiers d avoir des enfants homos??
J ai posé la question à mr Begag..mais moi je n ai pas de réponse..
Réflechissez..

En tous cas ce n est pas très gentil pour celui que vous appeliez Nicolas...

Surtout qu il y a plus de risques que cela vous déserve!!:vous avez vu la campagne du PS?Les convaincus se foutent de la diabolisation d un candidat!Vous allez ridiculiser votre association!
Objectivement...Est il malin d appeler à voter "CONTRE"...
Objectivement...

J attends toujours sa réponse!!!!!!

Bien cordialement,
Mme Martin isabelle

Écrit par : Martin Isabelle | 31/05/2007

@ Isabelle Martin
Excusez ma franchise, mais votre commentaire m'a bien fait sourire.

Est-ce que je serai fier que mes deux enfants soient homosexuels ?
Réponse : oui. Archi-oui.
En la matière, et comme dit la Femme POUR laquelle je vote en cas de Présidentielle : je ne m'interdis rien.

PS : J'ai supprimé votre adresse postale à la fin du commentaire.

Écrit par : Franz Cesco | 31/05/2007

Vanneste proclame agir pour l'intéret général...

Quel intérêt comptait il défendre quand il à essayer de changer la loi sur base de laquelle il à été condamné, au moment même de sa condamnation?
Il est le premier à en avoir eu l'intérêt.

Quel intérêt défendait il en attaquant M.Romero pour un pretexte fallacieux de l'opinion d'un blogeur?
Encore une foi le sien.

n'oubliont pas qu'il à déja été comdamné deux fois, il est toujours supposé innocent mais ces deux condamnations prouvent néanmoins que les propos du député sont loint d'être d'une évidente politesse envers les homosexuels.

En espérant que la justice lui donnera l'occasion de réfléchir de manière plus approfondie et responsable sur la question de l'homosexualité. Car je ne crois pas qu'il est responsable de dire que la Belgique et l'Espagne meur démographiquement, de dire que les homosexuel sont plus narcissiques que les autres, de dire que les homosexuel choississent de l'être,de dire que les homosexuels sont plus instables que les autres, de dire qu'un statut juridique aux union homosexuels menace la natalité (et même invoquer la fin du monde!), d'insulté les homosexuels sur son blog de "Khmers roses" (aucun égard vis à vis des personnes et aucune excuse du genre "je distingue personne et comportement" faisable ici).

Tout cela est bien sur extrèmement faux et préjudiciable mais n'est certainement pas responsable non plus.

Je n'imagine pas un député dire tout cela, et ben pourtant si... il n'y à là aucune diffamation, tout est sur son blog.

Je ne sais pas si je dit beaucoup d'aneries... mais je sais que j'en ai dit moins dans ma vie que ce que le député Vanneste n'en à dit en un an.

Ce député homophobe au QI de mouette devrait être destitué de ses fonction.

En voyant le commentaire de Martin Isabelle, on comprend quels genre électeurs il tente de séduire... no comment.

Vanneste est le déuté le plus pitoyable dans ses thèse ET son argumentation + son orgueil et sa fierté mal placée d'être supérieur sois disant aux homosexuels.

Et ... Franchement... ... ... voila.

Écrit par : Sharcoux | 31/05/2007

J'opterais plutôt pour la pensée à géométrie variable indexée sur les sondages et pondérée par la saisonnalité électorale...

Écrit par : Inde | 01/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu