Avertir le modérateur

31/05/2007

Série Télévisée : « Profit »

Par pertes et Profit

Avec « Ally McBeal », la plus originale série de l’année.

Oubliez l’amour, rangez l’eau fraîche, préparez le sapin et les chrysanthèmes : Jim Profit et son cortège de malheurs sont de retour ! Golden boy machiavélique, il a décidé de parvenir au sommet de la multinationale Gracen & Gracen en passant sur la tête de ses supérieurs successifs. Physiquement. Quitte, pour se faciliter la tâche, à devoir les allonger définitivement. Son ascension débute d’ailleurs par l’enterrement d’un cadre de G & G, dont il reprend la place. Le premier fait d’une longue liste à classer par pertes et Profit…

L’an dernier, Canal Jimmy avait eu le bon goût de diffuser l’intégrale de « Profit », oeuvre originale et inachevée, dont le héros est le plus négatif jamais montré dans une série américaine. Outre-Atlantique, la chaîne Fox TV, pourtant initiatrice de « Marié, deux enfants » et « Les Simpsons », s’est refusé à une telle audace. En avril 1996, elle n’a mis à l’antenne que le pilote et trois des sept autres épisodes déjà tournés, mettant ainsi un terme prématuré à ce petit bijou de l’ère cathodique. Tant pis pour les trop tendres américains ! Jim Profit est une crapule d’autant plus jubilatoire qu’elle est entièrement crédible. Chacun de ses actes, longuement mûri dans une pourriture exquise, rappelle au téléspectateur une de ces ombres de vie, avides de reconnaissance, croisées au détour d’une machine à café ou pire, en face de son propre bureau. Impossible, en effet, de douter qu’il n’existe pas de petit Profit…

 

-------------

Critique parue jadis dans le Nouvel Observateur

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu