Avertir le modérateur

29/05/2007

Série Télévisée : Six feet under

“ Six feet under ” figurera sans doute parmi les meilleures fictions télévisées de l’actuelle décennie. Emploi imaginatif des personnages récurrents, formidable capacité à mener plusieurs intrigues de front sans désintéresser le téléspectateur de l’une d’entre elles, intelligence dans le traitement des sujets (l’amour entre homosexuels, la passion pour un veuf, la vie (juste) après la mort, la psychologie, etc.), usages astucieux de scènes imaginaires… cette série-feuilleton américaine s’inscrit comme une formidable leçon d’écriture pour tous les scénaristes. Ses dix ans d’avance lui ont été conférés par Alan Ball, scénariste de “ American Beauty ”. Comme dans son long métrage primé par cinq Oscars, il développe une idée simple : si, à l’instar des animaux et des plantes, les êtres humains ont à la fois besoin de l’ombre et de la lumière pour s’épanouir, pourquoi devraient-ils se priver de leur droit à l’obscurité ? Dans “ Six feet under ”, presque tous les héros ont profité d’une vie parallèle, cachée à leurs proches, pour grandir, jouir de l’existence ; ou tout simplement survivre. Au fil des épisodes, on s’attache toujours plus aux membres de la famille Fischer, entrepreneurs de pompes funèbres et dont les différences se gomment au fur et à mesure de la mise à jour de leur existence secrète. Promise à une seconde saison, “ Six feet under ” est une réflexion profonde sur l’existence d’une drôlerie et d’une tendresse irrésistibles à conserver en vidéo. Pour l’Histoire.

 

-------------

Critique parue jadis dans le Nouvel Observateur 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu