Avertir le modérateur

18/05/2007

Revue de Presse High-Tech (été 2005, 4ème partie)

 Cette revue de presse est parue dans un magazine sur les nouvelles technologies en 2005 :

Football et téléphonie portable : le mariage

Pour la première fois en Europe, un club de football, Grenoble Football 38, est passé sous contrôle d’un groupe japonais, Index Corporation, un des plus importants opérateurs locaux en contenu de téléphones portables. Cette start-up née en 1995 poursuit ainsi sa stratégie d’implantation dans l’Hexagone, après avoir récemment absorbé deux de ses concurrents français (Haiku et 1,2,3 Multimédia) pour 125 millions d’euros. Certes, Index Corporation n’a pas dégoté un géant du ballon rond, Grenoble Football 38 étant pensionnaire de Ligue 2 et n’appartenant plus à l’élite française depuis 1963. Mais les japonais ne sont-ils pas passé maîtres dans l’art de décupler le pouvoir de l’infiniment petit ?

 Basket et baladeur : le divorce

La NBA, ligue américaine professionnelle de basket, a rappelé à l’ordre le club des Toronto Raptors pour violation des règles concernant l’équipement des joueurs. L’objet du conflit : un iPod utilisé durant vingt minutes réglementaires d’échauffement avant le match. Résultat : le baladeur d’Apple a terminé dans le panier.

 Appel au calme

Dans le JDN (Journal Des Nuls), Alain Chabat avait eu raison d’insister sur la recrudescence des explosions de foufounes. Plus sérieusement, il faut aujourd’hui se méfier des explosions de téléphone portable : 83 cas recensés aux Etats-Unis ces deux dernières années, selon l’agence Associated Press. Des batteries défectueuses sont généralement mises en cause, des contrefaçons selon les fabricants. Les victimes sont atteintes de brûlures au visage et au cou. 83 affaires sur 170 millions d’utilisateurs américains, c’est un quota de perte certes raisonnable, mon adjudant. Peut-être qu’il en va d’ailleurs des explosions de portables comme des explosions de foufounes : l’affaire fait du bruit, mais qui a déjà assisté à un tel événement ?

 Impair et passe

Un trio de joueurs de casino a empoché 1 millions de livres (1,4 millions d’euros) en utilisant une technologie au laser dans le Ritz de Londres. Ils se servaient d’un scanner doté d’un laser dissimulé dans un téléphone mobile et relié à un ordinateur pour déterminer la vitesse de la boule et de la roulette – et donc le nombre ayant les meilleures chances de sortir. Ils réalisaient leur calcul suffisamment rapidement pour placer leurs paris avant la fin des trois tours de roulette réglementaires. La police n’a pas prouvé en quoi ce stratagème était illégal. Elle avait pourtant affaire à trois faux-jetons monumentaux.

Bête humaine

Gert Mittring, un chercheur allemand en informatique, a battu le record mondial de calcul mental. Il a extrait la racine treizième d’un nombre de 100 chiffres en 11,80 secondes. C’est-à-dire, approximativement, le temps qu’il vous a fallu pour lire et comprendre cette brève (virgules comprises).

 Q.I cuit

Un opérateur de téléphonie mobile australien propose à ses clients d’établir une liste noire de numéros à ne pas composer après une sortie légèrement arrosée. Selon une étude menée auprès de 400 abonnés par Virgin Mobile, lorsque l’on est bien « beurré », on dérape en majorité vers le rappel de son ex (30% des cas). Rappelons qu’il est extrêmement dangereux d’être éconduit en état d’ivresse.

We all need education

Si le fondateur de Napster, Shawn Fanning, se repentit en commercialisant une technologie permettant de retrouver toutes les personnes qui téléchargent illégalement de la musique, les choristes du tube Another brick in the wall des Pink Floyd réclament aujourd’hui des royalties. Ces 23 élèves de l’école d’Islington Green avaient enregistrés, sans la permission de leur directrice, des paroles jugées à l’époque scandaleuses par leur rectorat (« We don’t need no education, we don’t need no thought control… »). Moins tatillon avec d’autres valeurs, l’établissement scolaire avait perçu 1000 livres sterling et reçu un disque de platine de la chanson. Les élèves n’avaient pas été rémunérés individuellement. Ils espèrent aujourd’hui recevoir chacun quelques centaines de livres sterling de la part de la société des droits d’auteurs. Charité bien ordonnée commence par soi-même.

Microsoft a bon DOS

Un polonais de 24 ans, Krzysztof Dzienniak, a parcouru 4800 kilomètres en rollers de New York à Redmond, au siège de Microsoft, pour demander à Bill Gates de payer les frais médicaux de deux jeunes filles polonaises handicapées. Son coup de patin a fait glisser les signatures sur les chèques. Le co-fondateur de Microsoft, dans un style très binaire, a aligné un magnifique 1000 (dollars), inaugurant un fonds spécial des employés de son entreprise pour soigner Monika, 7 ans, née hydrocéphale, et Patrycja, 10 ans, qui a perdu un pied dans un accident. Microsoft montre actuellement une générosité redoutable puisque la société vient de redistribuer 32 milliards de dollars de dividendes à ses actionnaires. Du jamais-vu de mémoire de boursier !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu