Avertir le modérateur

14/05/2007

Mr Sarkozy : exempt de contrôle anti-dopage ?

Quand on ambitionne de gagner le Tour de France, surtout si l’on désire régner plus d’un quinquennat sur cette épreuve comme Armstrong, on ne se soustrait pas à un contrôle anti-dopage.

« On », c’est le futur Président de la République, un fervent adepte de la métaphore sportive.

Hier, le Journal du Dimanche (groupe Lagardère) a renoncé à publier dimanche 13 mai un article révélant que Cécilia Sarkozy n'avait pas voté le 6 mai au second tour de l'élection présidentielle, selon des sources concordantes - dont le registre (public) du bureau de vote, Cécilia Sarkozy n'ayant pas signé la liste d'émargement. Selon le site du Nouvel Observateur, le directeur de la rédaction du Journal du Dimanche Jacques Espérandieu a affirmé avoir pris lui-même « la décision de ne pas passer le papier » jugeant que cela relevait de « la sphère privée ».

La sphère était certes excessivement privée, puisqu’elle concernait un ami d’Arnaud Lagardère (président du groupe Lagardère), en l’occurrence Nicolas Sarkozy. Pour ce dernier qui vient de gagner son premier Tour de France, cela ressemble à un premier refus de contrôle anti-dopage.

Cette information n’est pas devenue un coup de seringue dans l’eau grâce à Rue89.com, un site Internet fondé par d’anciens journalistes de Libération et qui s’annonce véritablement comme la « révolution de l’info » promise. 

Les médias ont besoin de telles initiatives, à l’heure où l’obligation d’obéir le doigt sur la couture imposé à tous les membres de l’UMP – qui a si bien réussi durant la campagne présidentielle – pourrait se décliner aux médias.

En effet, faut-il voir une coïncidence dans la tentative de perquisition de vendredi dernier au Canard Enchaîné avec la parution dans le journal satirique de la première allusion aux difficultés du couple Cécilia et Nicolas Sarkozy deux jours auparavant ? En effet, selon cet hebdomadaire, Johnny Halliday aurait joué les intermédiaires, le jour du 2ème tour de l’élection présidentielle, pour faire monter Cécilia Sarkozy sur scène (durant la fête donnée Place de la Concorde). La femme du nouveau Président de la République aurait en effet été invisible de toute la journée. D’ailleurs, une fois sur la scène et devant les caméras de télévision, Cécilia a surtout discuté avec les autres stars et s’est bien gardé de montrer tout geste d’affection ou de complicité avec son mari.

Je n’ai pas l’esprit « mal tourné ». Je préfère encore penser que les médias sont encore libres et qu’il ne s’agit là que d’un épisode malheureux, une bourde présidentielle sans conséquences. Et comme disait Ségolène Royal, à propos du nouveau Président quand il l’accusait d’être du côté des voleurs : « Une fois ça va, mais il ne faudrait pas que Nicolas Sarkozy y revienne ! »

Morland

P.S : Ce serait dommage que le nouveau Président devienne le Président « Camembert ! (messieurs les journalistes) »

P.S 2 : L’élection de Monsieur Sarkozy a engendré une peine durable, malheureusement renouvelable dans cinq ans. Il ne faudra compter sur aucune remise de peine ! D’autant plus que la défaite aux législatives apparaît inéluctable.

Mais cinq ans à préparer l’euphorie qui succèdera à la victoire de la liberté en 2012, ce n’est pas long…

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu