Avertir le modérateur

13/05/2007

Revue de Presse High-Tech (été 2005, 2ème partie)

Cette revue de presse est parue dans un magazine sur les nouvelles technologies en 2005 :

Où y’a du chêne, y’a pas d’plaisir

Un inventeur d’Osnabruck (Allemagne) vient de créer un téléphone mobile capable de fonctionner dans un cercueil durant au moins 12 mois. Son but : dialoguer avec les siens partis dans l’au-delà. Cette niche commerciale n’est pas à négliger puisque, depuis l’apparition de l’Homo Sapiens il y a 600 000 ans, on estime déjà à 75 milliards le nombre de morts sur la Terre. Plus sérieusement, cet outil pourrait servir aux personnes enterrées vivantes par erreur, qui seraient au nombre de 3 pour 100 000.

Rides prématurées

Selon une enquête d’universitaires américains, un conducteur d’une vingtaine d’années téléphonant au volant, même s’il utilise un kit mains libres, aurait le même temps de réaction qu’un septuagénaire sans mobile. On peut être vieux à tout âge, tout dépend de son propre comportement.

Disparitions en série

11.000 ordinateurs portables, plus de 31.000 ordinateurs de poche et quelque 200.000 téléphones mobiles : c’est le bilan des appareils électroniques oubliés dans les taxis à travers le monde au cours des seuls six derniers mois, selon une enquête menée par l’éditeur de logiciels de sécurité Pointsec. 80% des mobiles et 95% des ordinateurs ont été retournés à leur propriétaire. Quand vous prenez un taxi, payez par chèque, votre adresse y est indiquée.

Seul contre Internet

L'institut de recherche Pew Internet & American Life Project a interrogé un millier d’experts en informatique pour leur demander à quoi ressemblera Internet dans 10 ans. Rien de fort surprenant, du genre : dans une maison, tous les médias (audio, vidéo, voix, données, jeux, etc.) seront pilotés par un ordinateur central connecté à Internet. Plus courageux, les deux-tiers des spécialistes consultés prédisent qu’Internet sera l’objet d’une attaque « dévastatrice » d’ici 2014. Peut-être dévastatrice, du genre : tous les humains seront pris en otage dans leur propre maison depuis Internet, poursuivis par un frigo fou et télécommandé, la musique de Marilyn Manson à fond les gamelles et avec des images du film « Shining » projeté sur tous les murs ?

Hasard et objectifs

Jason Smathers, 24 ans, ancien employé d'America Online (AOL), a plaidé coupable du vol de 92 millions d'adresses de messagerie électronique et de revente à une structure de marketing Internet. Achetée pour la modique somme de 17 000 euros, cette liste de noms a été utilisée par spamming afin de faire la promotion de jeux de hasard en ligne, selon l'accusation. Les sites de poker en ligne comptent 1,8 millions de joueurs actifs à toute heure du jour et de la nuit. Ils devraient brasser 2 milliards de dollars cette année. Le jeu d’argent a été reconnu comme une dépendance – au même titre que les drogues classiques (héroïne, cocaïne, etc.) – par la médecine aux Etats-Unis dès 1980. Jason Smathers risque 24 mois de prison. Il n’a pas décroché le jack-pot.

Aiai et Gongon entrent à Top Gun

Pour concevoir de meilleurs systèmes pour entraîner les médecins, James Rosser Junior, directeur de l'Advanced Medical Technologies Institute du centre médical Beth Israel à New York, et ses collègues ont réuni des chirurgiens, des gens du cinéma et des concepteurs de jeux vidéos lors une conférence à Marina del Rey, en Californie. Rosser affirme ainsi que les praticiens qui jouent trois heures par semaine au jeu vidéo Super Monkey Ball (jeu de plate-forme dans lequel un singe pratique bowling, base-ball et autres jeux de balle) commettent 37% moins d'erreur et sont 27% plus rapides. D’autres applications de jeux vidéo ont déjà été imaginées pour servir la médecine. Le jeu « The Journey to Wild Divine » exige de contrôler son rythme cardiaque et son niveau de stress (relevés par des sondes) pour faire flotter un ballon à travers un environnement imaginaire. Un autre jeu permettrait la rééducation de la main en amenant des patients, portant un gant spécial équipé de capteurs, à contrôler un jeu vidéo tout en réalisant des exercices, tels des rotations du poignet. Qui sait si demain, Super Monkey Ball ne sera pas une épreuve à part entière du concours de médecine ?

Plus de 12 le 3 du 4 de l’an 6

A partir du 3 avril 2006, le traditionnel « 12 » des renseignements téléphoniques sera coupé et remplacé par un numéro à six chiffres commençant par 118 pour chaque fournisseur de renseignements téléphoniques. Quand au 13, il demeure par défaut chiffre porte-bonheur ou malheur.

Cellules grises ou grillées ?

Le groupe Carrefour a été le premier à retirer de la vente un modèle de téléphone portable spécialement conçu pour les 4 à 8 ans – le Babymo -, suite à l’intervention de Priartem et Agir pour l’environnement. Ces deux associations avaient rappelé fin janvier les conclusions d'une enquête gouvernementale britannique publiée début janvier, indiquant que les enfants « pourraient être plus vulnérables aux effets liés à l'utilisation d'un téléphone portable » puisque leur système nerveux est en plein développement et que les tissus de leur cerveau absorbent davantage les rayonnements d'énergie. Suite à ces informations, la société Communic8 avait cessé de distribuer le Babymo - fabriqué en Chine par CK Telecom - en Grande-Bretagne. Ne faudrait-il pas légaliser l’usage du téléphone portable qu’à partir d’un certain âge ?

Commentaires

Certaines personnes ne supportent pas les plumes, la poussière, l'eau, le gluten... on l'admet. Combien de temps devrons-nous nous battre pour qu'en France, on reconnaisse que certains deviennent allergiques aux champs électromagnétiques ?

Sur le site de Bouygues Santé, le 12 décembre 2005, nous sommes
informés sur l'hypersensibilité électromagnétique reconnue en Suède comme handicap et fortement débattue en Grande-Bretagne actuellement.

http://www.sante.bouyguestelecom.fr/news.php?id_info=426


(... ) Aussi, l'OMS recommande aux médecins : « Dans le cas des individus se plaignant de HSEM et présentant des symptômes durables et un handicap important, le traitement doit viser principalement la
réduction des symptômes et des handicaps fonctionnels.
Cette opération doit s'effectuer en collaboration étroite avec un médecin spécialiste qualifié et avec un hygiéniste ».

Dans une base de données en anglais, EMBASE ex Medline (Bibliographie permettant d'obtenir dans les domaines biomédicaux et pharmaceutiques des références issues de 3 500 périodiques internationaux) à electrohypersensitivity on peut lire :

-----------

Electrohypersensitivity: state-of-the-art of a
functional impairment.

Johansson O.

Electromagn Biol Med 2006 25:4 (245-258) .

Recently, a new category of persons, claiming to suffer from exposure to electromagnetic fields, has been described in the literature. In Sweden,
electrohypersensitivity (EHS) is an officially fully recognized functional impairment ( i.e., it is not regarded as a disease). Survey studies show that somewhere between 230,000-290,000 Swedish men and
women report a variety of symptoms when being in contact with electromagnetic field (EMF) sources. The aim of our studies has been to investigate possible alterations, in the cellular and neuronal systems of
these person' skin. As controls, age- and sex-matched persons, without any subjective or clinical symptoms or dermatological history, served.
Immunohistochemistry using antisera to the previously characterized marker substances of interest has been utilized. In summary, it is evident from our preliminary data that various alterations are present
in the electrohypersensitive person' skin. In view of recent epidemiological studies, pointing to a correlation between long-term exposure from power-frequent magnetic fields or microwaves and
cancer, our data ought to be taken seriously and further analyzed. .

Author Address O. Johansson. Department of
Neuroscience, Karolinska Institute, The Experimental
Dermatology Unit, Stockholm, Sweden. .
Author E-mail olle.johansson ( at ) ki.se

-----------

Si vous souhaitez des textes en français, il y a eu des traductions sur internet lors d'une conférence OMS à Prague en 2004 où des personnes ont témoigné.

Le professeur Olle Johansson préfère le terme électro*hyper*sensibilité à électrosensibilité et dit "starting from real life" il faut écouter les gens qui disent ce qu'ils ressentent.

Nous sommes des canaris dans la mine. Plus les champs EMF produits par les hommes seront élevés plus de personnes deviendront électrohypersensibles et plus nous soufrirons.

Vous pouvez aussi visiter le site des EHS britanniques
http://www.electrosensitivity.org.uk/

Cordialement

Écrit par : hsem | 14/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu