Avertir le modérateur

15/04/2007

Le pire est avenir ? (2ème et dernière partie)

Lors d’un sondage, les spécialistes des nouvelles technologies ont en majorité prévu une catastrophe majeure sur Internet d’ici 2014. J’ai demandé à des inconnus d’imaginer la future catastrophe technologique. 

Cyrille, 35 ans, documentaliste (92)

2006 : Des expériences biologiques pilotées par ordinateur laissent échapper simultanément une bactérie, qui se met à agir au même moment à plusieurs endroits de la planète. Son action : dissoudre le papier. Les bibliothèques et centres d'archives sont détruits les uns après les autres. Le papier photo est aussi attaqué. La mémoire matérielle disparaît, celle des individus, des entreprises et des Etats. Des secteurs entiers de l'administration et de l'industrie s'effondrent. Il n'est plus possible d'imprimer quoi que ce soit. Le courrier sur papier est désormais impossible. On revient à la pratique du parchemin. Les éleveurs de troupeaux sont les nouveaux millionnaires, le secteur de l'informatique explose. Bill Gates éponge la dette colossale des Etats-Unis.


Ghis, 38 ans, directrice artistique (13)

2055 : Agathan se sent déboussolée par la horde de regards qui la dévisage. La beauté des lignes de son corps est devenue l’exception sur la Planète Grise : pas de plaques sur le visage, ni de membre déformé, aucune de crise de persécution… Fatiguée de se sentir exclue, et comme son corps n’est jamais en demandes de produits toxiques, elle s’est résignée à une cure de pesticides au Centre de Rééducation aux Produits Toxiques. Après quelques semaines, elle a obtenu ce corps dont elle a tant rêvé, celui qui lui permetd’être enfin comme tout le monde. A peine la cure terminée, elle a rapidement dû subir une ablation du sein suite à un méga-cancer, et de grosses plaques rouges sont apparues sur son crâne dégarni. Au fond de son âme, désormais intoxiquée, elle songeait sans cesse au carnet de son arrière-arrière-grand-mère qui évoquait cette Planète encore Bleue en l’an 2000, où les humains auraient aimé s’engager contre les pesticides générateurs de mutation, lutter contre une évolution technologique sans cesse exponentielle, combattre pour une nature plus saine et une vie plus humaine… Un temps où les machines ont commencé à dicter notre alimentation.


Jean, écrivain, 47 ans

Mai 2012. L'élection présidentielle en France capte toutes les attentions, l'Europe est suspendue à nos cyber-urnes. On a voté toute la journée de dimanche, à l'ancienne ou sur les ordinateurs mis à la disposition des citoyens. Nouveauté de taille : on a pu rester chez soi et voter sur Internet, grâce à sa carte d'électeur à puce. Malgré ce moyen révolutionnaire d'exprimer son opinion, les chiffres de l'abstention n'ont jamais été aussi bas depuis 56 ans. Il semble que les jeux soient faits, et que le grand favori, celui qui murmure à l'oreille des chômeurs sans désespérer le MEDEF, va arriver à l'Elysée dans un fauteuil. D'ailleurs, son portrait grossit à mesure que les résultats sont affichés sur les écrans... Mais les chiffres des votes à domicile, connus un peu plus tard que les autres, changent la donne : un autre portrait apparaît, celui de l'hyper-populiste Bruno G., chef du Front Salvateur, au discours belliqueux et fascisant. Un hacker a en réalité faussé les résultats. A cause d'un seul homme, des millions d'autres seront désormais gouvernés par un Leader Maximo, Guide de la Nation qui doit son élection à la toile et qui a pris notre pays dans la sienne...

 (Article prévu pour un magazine sur les nouvelles technologies... qui a malheureusement disparu à son quatrième numéro)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu