Avertir le modérateur

12/03/2007

Sarkozy : un cœur qui bat à rebours ?

            Cette élection présidentielle fleure bon le choix de société.

Pour la première fois depuis la caricaturale « bande des quatre » (Giscard, Chirac, Mitterrand et Marchais), les Français ont réellement la possibilité de déterminer leur avenir entre trois voies démocratiques extrêmement différentes. Comme on dit chez les truands avant un coup (dixit l’excellent film de Sam Karmann « A la petite semaine ») : à l’arrivée, les écarts peuvent être gros. En clair : la vie dans 5 ans risque d’être bien plus facile ou bien plus compliquée pour l’ensemble de Français, et non seulement pour certaines catégories. Car si les projets des candidats oublient l’élément fondateur d’une République - la cohérence nationale -, nous sommes repartis pour vivre une nouvelle dictature qui ne dirait pas son nom, comme lors des cinq dernières années.

Une dictature ? Le mot est trop fort ? Je ne crois pas. Depuis l’élection à remords de Jacques Chirac en 2002, et pour la première fois depuis dix ans, de nombreuses consultations électorales en forme d’avertissement – comme le « non » à la Constitution Européenne -, sont restées sans réponse de la part du gouvernement. Quand les électeurs s’expriment et qu’ils ne sont pas entendus, cela s’appelle une dictature, l’appellation d’origine contrôlée en moins.

Avec cette élection présidentielle, il serait donc dommage d’attirer l’attention des électeurs sur des détails complètement subalternes pour se recentrer sur la question du choix de société.

Par exemple, il ne sert à rien de s’égosiller, à tour de débats, pour rappeler que François Bayrou n’est qu’un enfant fait dans le dos de l’UMP. C’est justement ce qui plaît aux Français ! La preuve, c’est ainsi que les trois candidats démocratiques ont été « désignés » par les électeurs : parce qu’ils appartiennent au système et peuvent le dynamiter de l’intérieur ! Sarkozy s’est construit contre Chirac, tout comme Ségolène Royal s’est élevée en marge des éléphants du Parti socialiste.

Il serait plus intéressant que les journalistes s’intéressent à leur principale fonction : apporter la contradiction utile. Par exemple, quand Monsieur Sarkozy se prononce pour la participation de Le Pen à l’élection présidentielle – en regrettant que le leader du Front National n’ait pas réuni les 500 signatures d’élus pour pouvoir se présenter -, et qu’il est contre la présence du Front National à l’Assemblée Nationale – en refusant d’intégrer une dose de proportionnelle aux élections législatives -, pourquoi aucun journaliste ne lui fait remarquer qu’il est un démocrate d’apparat ? Voire un démocrate d'appareil.

De la même façon, quand Monsieur Sarkozy aime à répéter qu’il a cœur et qu’il bat à gauche avec la même régularité que les autres, pourquoi ne s’échine-t-il pas à le reprendre sur cette expression ? Par exemple, en lui demandant si ce cœur ne bat pas à rebours pour les sans-papiers, les Français qui se lèvent tard pour cause de déprime, les chômeurs qui pensent que favoriser les heures supplémentaires jouera en leur faveur…

Le programme de l’UMP, une bombe à retardement ? La première explosion a déjà eu lieu avec l’annonce de la création d’un Ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale. Monsieur Sarkozy s’est toujours prévalu, sur Ségolène Royal notamment, de toucher sa bille en matière de politique internationale. Je vous laisse imaginer la tête des Petits de ce monde, des gens comme vous et moi, lorsqu’ils apprendront que la France, pays des Droits de l’Homme, a créé un tel Ministère… Loin de toucher sa bille, il nous a déjà mis les boules.

Commentaires

Bonjour,
Je vous invite à inscrire votre blog sur mon annuaire :
http://www.marinamode.com/annuaire/blog-508.html

Écrit par : marina | 12/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu